Note : Film sans note

Trois films de Pietro Germi sur fond de terre brûlée sicilienne

Pietro Germi figure un peu comme un outsider ou, en tous les cas, le mal aimé du cinéma italien de l’âge d’or. Et les occasions de réhabiliter son cinéma enclin à la dénonciation sociale jugé parfois moralisant et édifiant mais toujours captivant et divertissant ne sont pas légion. Le distributeur Tamasa vient de pourvoir à cette injustice en sortant trois films invisibles en versions remasterisées.

Read More

Je suis un fugitif

Dans ce film glauque au pessimisme foncier, quasi ignoré et pourtant précurseur, Alberto Cavalcanti exhibe un monde sans héros; uniquement peuplé de manipulateurs veules et sournois, de malfrats sans foi ni loi, de femmes fatales, de harpies, de mégères ou d’épaves à la dérive. Ce film noir s’inscrit dans la lignée des nombreux films spiv britanniques, un sous-genre qui fit florès dans l’immédiat après-guerre. Redécouverte…

Read More

Adieu ma concubine

Tour à tour épopée visionnaire et tableau élégiaque, « Adieu ma concubine » refait surface dans une nouvelle version restaurée. Quelque trente ans après sa réalisation, l’œuvre foisonnante sublime toujours autant la toile par toute la magnificence ornementale de son technicolor chatoyant. Relecture..

Read More

La Légende du saint buveur

« La Légende du saint-buveur » est le récit des déboires d’un ivrogne invétéré, touché par la grâce après avoir perçu une aumône miraculeuse et qui, dans une fuite en avant éperdue, sombre dans l’abîme de son addiction pour s’abandonner à sa mort. Dans ce film introspectif tout en demi-teinte, Ermanno Olmi fait entendre la petite musique du non-dit avec une force allégorique quasi mystique. Saisissant et hypnotique dans sa version nouvellement restaurée…

Read More

Nazarin

« Nazarin » est une œuvre clé dans la mythologie bunuelienne. Parabole picaresque et satire acerbe dans le même temps questionnent la croyance religieuse et mettent à jour les hypocrisies de son temps. A redécouvrir en salles dans une splendide version restaurée. Analyse..

Read More

Le Faussaire

Tourné en 1980 dans un quartier “pacifié” de Beyrouth, le faussaire montre sans fard toute l’ubiquité confuse de la guerre civile. La toile de fond documentaire mêle accidentellement la réalité du conflit armé et ce qui découle de sa “mise en scène”. Bouleversant en version restaurée.

Read More

Le Tambour

« Le Tambour », ressorti en salle dans une nouvelle version restaurée, fut d’abord un roman somme de Günter Grass, publié en 1959. Oscar, son jeune héros-locuteur, y fait revivre son passé à travers sa conscience en perpétuel devenir et le récit à la première personne trouve une nouvelle dimension réaliste dans sa transposition à l’écran. Analogies…

Read More

Mike Leigh

A l’occasion de la sortie en DVD de « High Hopes », retour sur un des cinéastes britanniques les plus attachants et talentueux du dernier demi-siècle.

Read More

La Strada

Avec « La strada », Federico Fellini transfigure la désespérance hébétée de l’Italie d’après guerre et ses laissés pour compte en créant de toutes pièces une manière de chimère et de conte de fées chaplinesques dans un tour néo-réaliste. Chef d’œuvre en version restaurée 4K.

Read More

Il Bidone

« Il bidone » marque le point culminant, l’apogée en quelque sorte du courant néo-réaliste. Cette vision corrosive de la duperie humaine évolue de la comédie vers la tragédie dans un climax implacable pour achopper sur l’humanité la plus misérabiliste. Noirceur garantie en version restaurée 4K.

Read More

Un Enfant attend

Un des tous premiers films de Cassavetes en DVD BLU/RAY chez BQHL. Une réédition précieuse à plus d’un titre.

Read More

Festival Regards croisés, appel à films.

Ce festival où des personnes atteintes de handicap peuvent s’exprimer au cinéma connaîtra sa quinzième édition du 8 au 10 novembre prochain à Saint-Malo. Présentation de la manifestation et lancement de l’appel à films.

Read More

To be or not to be

Brûlot anti-nazi, « To be or not to be » est proprement inénarrable. Et pourtant, la tragicomédie fait encore l’effet d’une bombe à fragmentation à retardement quelque 80 ans après son lancement. Retour de balistique.

Read More

L’Étrange Monsieur Victor

La superbe restauration Pathé de « L’étrange Monsieur Victor » qui ressort en salles est l’occasion de réhabiliter la mémoire d’un cinéaste maudit et contesté en son temps qui fut un pur inventeur de formes; plus “moderne” avant la lettre que ses pairs Duvivier, Renoir, Carné et pourtant inapte à s’insinuer dans les bonnes grâces des producteurs de l’époque. On rembobine le
film…

Read More

Cria Cuervos

Marqueur insurpassé de la perte d’innocence, « Cria Cuervos » est une manière de mimodrame impérissable qui imprime toujours autant, plusieurs décennies après sa sortie, par sa virulence. A l’instar d’Ana, sa troublante héroïne, l’œuvre distille un poison imaginaire, tenace et obsédant. Entre émancipation enfantine forcée, tyrannie patriarcale et instant historique d’un régime franquiste agonisant. Focus…

Read More

L’horloger de Saint Paul

Un cycle rétrospectif en salles consacre la quasi intégralité de l’œuvre de Bertrand Tavernier en versions restaurées deux ans après sa disparition. L’occasion de redécouvrir « L’horloger de St Paul », son tout premier long métrage, ouvrant la voie aux néo-polars
atmosphériques qui feront florès à la fin de la décade politiquement incorrecte des années 70 et au début des années 80. Analyse …

Read More

La Passagère

Plongée traumatisante dans l’électrochoc concentrationnaire, « La Passagère » est une oeuvre lacunaire unique en son genre tant elle interroge l’horreur de l’Holocauste par la crudité aseptisante de ses descriptions aussi bien que par les zones d’ombre qui la traversent. Retour sur ce chef d’oeuvre en puissance qui ressort en salles en version restaurée 4K.

Read More

Le Salon de musique

Film emblématique et sans doute le chef d’oeuvre de Satyajit Ray même si le superlatif a été usé jusqu’à la corde, « Le salon de musique » ressort dans un noir et blanc somptueux. S’opère dans notre regard de cinéphile une osmose entre la musique et les images qui procèdent d’une même exaltation hypnotique…

Read More

WESTFIELD STORIES SAISON 2

Interview de Nathalie PAJOT, Directrice Marketing France d’Unibail-Rodamco-Westfiel. Elle nous présente la deuxième édition du Festival de courts-métrages Westfield Stories auquel est associé Kourtrajmé, le collectif de jeunes cinéastes crée par Ladj Ly.

Read More

Cycle Mani Kaul, cinéaste féministe de l’errance et du voyage intérieur

Le cinéma de Mani Kaul dépeint subtilement la manière dont la société indienne traite ses femmes. On peut qualifier ses films d’art et essai tant ils se démarquent de la production commerciale et sont novateurs par leur forme originale. Avec une âpreté et une acuité douloureuses, le réalisateur hindi décline le thème récurrent de la femme indienne délaissée qui subit le joug du patriarcat avec un stoïcisme défiant les lois de la nature humaine. Un mini-cycle à découvrir de toute urgence en salles en versions restaurées 4K.

Read More

Abdellatif Kechiche : un cinéma des sens

Le cinéma d’Abdellatif Kechiche sous toutes ses coutures : chronique d’un ouvrage collectif dirigé par Jean-Max Méjean, assisté de Hugo Dervisoglou, avec entre autres la contribution de Jean-Michel Pignol (par ailleurs collaborateurs de « Il était une fois le cinéma »)

Read More

Palmarès Ciné 2022

Cette année 2022 aura initié à défaut d’accompli un retour à la normale quant à la fréquentation des salles obscures. Bonne nouvelle néanmoins : la diversité et la qualité des films diffusés sont au rendez-vous, certes pas dans tous les cas, mais suffisamment pour appréhender avec optimisme l’année 2023.

Read More

Cluny Brown (la folle ingénue)

Bluette romanesque sans queue ni tête ni grande consistance, « Cluny Brown » vaut surtout pour sa caractérisation infaillible et la causticité de ses réparties qui font le délice de la Lubitsch touch. Entre trivialité et frivolité, la satire spirituelle rapproche deux marginaux, deux inadaptés sociaux, aux prises avec les distinctions de classes britanniques. Un must vivifiant en version restaurée.

Read More

Théorème

Fantaisie surréaliste, « Théorème » traduit sans ambiguïté les obsessions existentielles de Pier Paolo Pasolini. Artiste intellectuel maudit à l’homosexualité revendiquée, il livre ici un plaidoyer pro-domo. Un temps jugée scabreuse et taxée d’obscénité, la parabole filmique déclencha une controverse sulfureuse à sa sortie en 1968. Relecture de ce monument de provocation sous l’angle de la morale sexuelle.

Read More

Coffret Pasolini 100 ans !

Dans un coffret 6 DVD/BLU RAY Carlotta réédite 9 films de Pier Paolo Pasolini. Indispensable pour pénétrer dans l’œuvre d’un artiste viscéralement engagé et profondément dérangeant.

Read More