Select Page

COIN DU CINÉPHILE

COIN DU CINÉPHILE

New-York, une ville de cinéma

New-York, une ville de cinéma

New-York est une des villes les plus observées et fantasmées de l’Histoire du cinéma. Son emplacement géographique en fait une des métropoles les plus cosmopolites du monde, dont l’imagerie représente à elle seule l’incarnation du rêve américain. L’image de la Statue...

Philippe de Broca

Philippe de Broca

A l’occasion de la sortie du livre « Philippe de Broca, un monsieur de comédie » ce Coin du cinéma est consacré à l’un des plus virevoltants cinéastes français.

Don Siegel

Don Siegel

A l’occasion de la rétrospective que lui consacre la Cinémathèque française, le Coin du Cinéphile est consacré à Don Siegel.

New-York, une ville de cinéma

New-York est une des villes les plus observées et fantasmées de l’Histoire du cinéma. Son emplacement géographique en fait une des métropoles les plus cosmopolites du monde, dont l’imagerie représente à elle seule l’incarnation du rêve américain. L’image de la Statue...

Philippe de Broca

A l’occasion de la sortie du livre « Philippe de Broca, un monsieur de comédie » ce Coin du cinéma est consacré à l’un des plus virevoltants cinéastes français.

Don Siegel

A l’occasion de la rétrospective que lui consacre la Cinémathèque française, le Coin du Cinéphile est consacré à Don Siegel.

CHRONIQUES

CHRONIQUES

La Cité sans voiles

La Cité sans voiles

Prototype matriciel du «noir procédural», «La cité sans voiles» fraye la voie vers un courant néo-réaliste semi-documentaire issu de l’immédiat après-guerre. Drapée sous une chape nocturne, la métropole new-yorkaise bruisse de mille faits divers crapuleux. Le jour venu, à l’été 1947, la brigade des homicides dont le bureau est la rue, bat le pavé brûlant des artères populeuses pour les élucider.

Taxi Driver

Taxi Driver

Ou comment, en voulant nettoyer « l’égout à ciel ouvert » qu’est New York, on passe du super-héros au fasciste.

La Dernière séance

La Dernière séance

« Il n’y pas vraiment d’intérêt à faire quoi que ce soit dans la vie car le temps d’un battement de cil et tout s’arrête. La prochaine chose à savoir alors, c’est que la rigidité cadavérique s’installe. » Wes Anderson

Saint Jack

Saint Jack

Peter Bogdanovich renouvèle son inspiration à travers un portrait attachant qui n’oublie pas de fustiger la politique américaine dans cette immersion au coeur de l’Asie interlope.

La Barbe à papa

La Barbe à papa

Peter Bogdanovich revisite la comédie de la Grande Dépression dans un récit aussi dynamique qu’attachant.

La Cité sans voiles

Prototype matriciel du «noir procédural», «La cité sans voiles» fraye la voie vers un courant néo-réaliste semi-documentaire issu de l’immédiat après-guerre. Drapée sous une chape nocturne, la métropole new-yorkaise bruisse de mille faits divers crapuleux. Le jour venu, à l’été 1947, la brigade des homicides dont le bureau est la rue, bat le pavé brûlant des artères populeuses pour les élucider.

Taxi Driver

Ou comment, en voulant nettoyer « l’égout à ciel ouvert » qu’est New York, on passe du super-héros au fasciste.

La Dernière séance

« Il n’y pas vraiment d’intérêt à faire quoi que ce soit dans la vie car le temps d’un battement de cil et tout s’arrête. La prochaine chose à savoir alors, c’est que la rigidité cadavérique s’installe. » Wes Anderson

Saint Jack

Peter Bogdanovich renouvèle son inspiration à travers un portrait attachant qui n’oublie pas de fustiger la politique américaine dans cette immersion au coeur de l’Asie interlope.

La Barbe à papa

Peter Bogdanovich revisite la comédie de la Grande Dépression dans un récit aussi dynamique qu’attachant.