Critiques


Festival de Cannes, jours 8 et 9 : Robert Pattinson métamorphosé, Sofia Coppola épatante, du réconfort pour Vincent Macaigne

Festival de Cannes, jours 8 et 9 : Robert Pattinson métamorphosé, Sofia Coppola épatante, du réconfort pour Vincent Macaigne

Critique film par film pour deux jours essentiels du Festival de Cannes, de Sofia Coppola à Jacques Doillon, en passant par Vincent Macaigne, les frères Safdie et un détour par "Oh Lucy!"

Les Fantômes d’Ismaël

Les Fantômes d’Ismaël 2 étoiles

Fougueux, fiévreux, emporté par une invincible entropie, le nouveau film de Desplechin finit par se perdre dans ses propres méandres.
Paul Sharits

Paul Sharits 2 étoiles

Film expérimental sur un cinéaste très indépendant, cette oeuvre parle brillamment de l’art.
Le goût du tapis rouge

Le goût du tapis rouge 2 étoiles

Documentaire non pas sur l’envers du décor du célèbre festival, mais sur ceux qui y vivent en marge, les oubliés des paparazzi, les sans grade, les travailleurs et les badauds.
Sayonara

Sayonara 4 étoiles

L'étrangère.

Coin du cinéphile


Terence Davies

Terence Davies

Un monument du cinéma anglais contemporain.






Logo IEUFC