Select Page

  • CANNES 2019, JOUR 6 : CELINE SCIAMMA TRES EMUE, REBECCA ZLOTOWSKI A LA QUINZAINE AVEC ZAHIA ET GASPAR NOE EN MAITRE DE L'EPILEPSIE


    C'est une journée de femmes aujourd'hui au Festival de Cannes.

SORTIES

SORTIES

Perdrix

Perdrix

Une merveille romantico-burlesque vue à la Quinzaine des réalisateurs, par un vrai talent en devenir de la comédie française stylisée.

Portrait de la jeune fille en feu

Portrait de la jeune fille en feu

Les arts comme écrin d’un amour impossible, un des plus beaux films de Céline Sciamma, présenté en Sélection Officielle du Festival.

Les Siffleurs

Les Siffleurs

Un polar roumain facétieux, décalé et romantique, en sélection officielle au festival de Cannes 2019.

Oleg

Oleg

Le film coup de poing de cette Quinzaine des réalisateurs.

La Femme de mon frère

La Femme de mon frère

Souvent drôle, constamment touchant, « La Femme de mon frère » est un galop d’essai prometteur de Mona Chokri qui ne démériterait pas pour la Caméra d’or de la sélection Un Certain Regard.

The dead don’t die

The dead don’t die

Ouverture du festival de Cannes 2019, Jim Jarmusch surprend tout le monde avec un film de zombie type des années 80, à la limite entre navet et génie.

Perdrix

Une merveille romantico-burlesque vue à la Quinzaine des réalisateurs, par un vrai talent en devenir de la comédie française stylisée.

Portrait de la jeune fille en feu

Les arts comme écrin d’un amour impossible, un des plus beaux films de Céline Sciamma, présenté en Sélection Officielle du Festival.

Les Siffleurs

Un polar roumain facétieux, décalé et romantique, en sélection officielle au festival de Cannes 2019.

Oleg

Le film coup de poing de cette Quinzaine des réalisateurs.

La Femme de mon frère

Souvent drôle, constamment touchant, « La Femme de mon frère » est un galop d’essai prometteur de Mona Chokri qui ne démériterait pas pour la Caméra d’or de la sélection Un Certain Regard.

The dead don’t die

Ouverture du festival de Cannes 2019, Jim Jarmusch surprend tout le monde avec un film de zombie type des années 80, à la limite entre navet et génie.

COIN DU CINÉPHILE

COIN DU CINÉPHILE

Le traumatisme nucléaire dans le cinéma japonais

Le traumatisme nucléaire dans le cinéma japonais

La défaite lors de la Seconde Guerre Mondiale et surtout les bombardements d’Hiroshima et Nagasaki qui l’accélérèrent reste un traumatisme national et intime profond pour le Japon. La reconstruction passera d’abord par l’oubli puisque parallèlement au renouveau économique et technologique du pays, les souvenirs de ce passé douloureux sont mis au banc de la société avec les hibakusha (survivants d’Hiroshima) traités en paria. Il faudra donc compter sur la fiction pour aborder le sujet comme dans Vivre dans la peur d’Akira Kurosawa, et notamment par ceux ayant vécu frontalement le drame avec le manga Gen d’Hiroshima de Keiji Nakazawa adapté plus tard en film d’animation par Mamoru Shinzaki en 1986. Un imaginaire de la destruction où plane ce spectre de l’apocalypse nucléaire plane ainsi désormais dans des genres qu’on penserait éloignés de cette problématique avec le kaiju-eiga Godzilla de Ishiro Honda ou encore Akira de Katsuhiro Otomo. La catastrophe de Fukushima a récemment réveillé ces fantômes, que l’on retrouve dans le cinglant et impressionnant Shin Godzilla de Hideaki Anno et Shinji Higushi. Le devoir de mémoire domine d’ailleurs désormais, notamment avec le magnifique Dans un recoin du monde et son regard intimiste et sensible sur cette période.

 

Bonne lecture avant un prochain Coin du Cinéphile consacré à Robert Mulligan !

Précédentes Thémas

Le Steampunk au cinéma
Le Steampunk au cinéma

De Jules Verne à Christopher Nolan en passant par Hayao Miyazaki, retour sur plus d’un siècle de steampunk au cinéma.

La Comédie musicale
La Comédie musicale

A l’occasion de l’exposition en cours à la Philharmonie de Paris, le Coin du Cinéphile se met à la comédie musicale.

Sergio Leone
Sergio Leone

A l’occasion de la rétrospective qui lui est consacrée à la Cinémathèque française, le Coin du Cinéphile revient sur l’art de Sergio Leone.

INGMAR BERGMAN
INGMAR BERGMAN

A l’occasion des cent ans de sa naissance et de la rétrospective de la Cinémathèque française, retour sur l’œuvre d’un des plus grands réalisateurs du vingtième siècle, Ingmar Bergman (1918-2007).