Select Page

DVD/BR & LIVRES

DVD/BR & LIVRES

FESTIVAL, RETRO & EXPO

FESTIVAL, RETRO & EXPO

Palmarès du Festival de Cannes 2018

Palmarès du Festival de Cannes 2018

Alors que l’édition 2018 était annoncée comme une « petite » année au Festival de Cannes – comprendre une année plus cinéphile et pointue dans la programmation des films, hier au Palmarès, ce sont des films engagés, des histoires de famille et de pauvreté qui ont tout gagné. Très beau Palmarès, on vous raconte les détails.

Cannes 2018, jours 8 et 9

Cannes 2018, jours 8 et 9

La fin de festival pointe son nez et déjà, certains films en Compétition se démarquent grandement pour la Palme d’Or. À commencer par « Capharnaüm » de la talentueuse réalisatrice Libanaise Nadine Labaki (« Caramel », « Et maintenant, on va où ? »).

Cannes 2018, jour 7

Cannes 2018, jour 7

Trois films, trois sélections. Spike Lee pour la Compétition Officielle, Romain Gavras pour la Quinzaine des Réalisateurs et Andréa Bescond, Eric Métayer pour Un Certain Regard. Trois univers, trois sujets très forts et trois visions du monde.

Cannes 2018, jours 4 et 5

Cannes 2018, jours 4 et 5

Pour la première fois, le Festival de Cannes a été le théâtre d’une Montée des Marches de 82 femmes actrices et réalisatrices. Ça tombe bien hier, nous avons vu 3 films parlant de la femme dans tous ses états, Gueule d’Ange, Girl et Les filles du soleil. Debrief.

Cannes 2018, jour 3

Cannes 2018, jour 3

Les films s’enchaînent dans le Grand Théâtre Lumière, le monde s’agite à Cannes pour une édition très cinéphile comme on le rappelait hier. Et ce matin, en cette troisième journée, un film en Compétition est venu arrêter le temps. D’une beauté rare, « Cold War » de Pawel Pawlikowski (Ida) m’a bouleversé.

Palmarès du Festival de Cannes 2018

Alors que l’édition 2018 était annoncée comme une « petite » année au Festival de Cannes – comprendre une année plus cinéphile et pointue dans la programmation des films, hier au Palmarès, ce sont des films engagés, des histoires de famille et de pauvreté qui ont tout gagné. Très beau Palmarès, on vous raconte les détails.

Cannes 2018, jours 8 et 9

La fin de festival pointe son nez et déjà, certains films en Compétition se démarquent grandement pour la Palme d’Or. À commencer par « Capharnaüm » de la talentueuse réalisatrice Libanaise Nadine Labaki (« Caramel », « Et maintenant, on va où ? »).

Cannes 2018, jour 7

Trois films, trois sélections. Spike Lee pour la Compétition Officielle, Romain Gavras pour la Quinzaine des Réalisateurs et Andréa Bescond, Eric Métayer pour Un Certain Regard. Trois univers, trois sujets très forts et trois visions du monde.

Cannes 2018, jours 4 et 5

Pour la première fois, le Festival de Cannes a été le théâtre d’une Montée des Marches de 82 femmes actrices et réalisatrices. Ça tombe bien hier, nous avons vu 3 films parlant de la femme dans tous ses états, Gueule d’Ange, Girl et Les filles du soleil. Debrief.

Cannes 2018, jour 3

Les films s’enchaînent dans le Grand Théâtre Lumière, le monde s’agite à Cannes pour une édition très cinéphile comme on le rappelait hier. Et ce matin, en cette troisième journée, un film en Compétition est venu arrêter le temps. D’une beauté rare, « Cold War » de Pawel Pawlikowski (Ida) m’a bouleversé.