Select Page

Note : Film sans note

Daisy Clover

Un mélodrame poignant qui écorne sans concession la mythologie des studios hollywoodiens.

Read More

Cannes 2019, jours 1, 2 et 3 : des films coups de poing en Compétition avec Ken Loach, Mati Diop et Ladj Ly

Ces trois premiers jours au Festival de Cannes ont été intenses, non seulement en fréquentation qui bat tous les records cette année, mais aussi en propos de films qui secouent nos esprits, notre société, nos modes de vie. Et c’est sans doute cela, le cœur du cinéma, donner à comprendre, à voir, à réfléchir, avec intelligence, mise en scène et jeu d’acteurs et d’actrices.

Read More

Le Festival de Cannes 2019 : nos attentes pour cette 72e édition

Du 14 au 25 mai, Cannes s’oriente en salle obscure avec une édition « romantique et politique », comme l’a annoncé Thierry Frémaux. Ajoutant que cette année les films étaient d’une grande variété, avec des personnages toujours plus finement pensés par les réalisateurs et les réalisatrices.

Read More

Les Trois lumières

« Les Trois lumières » composent une parabole métaphysique qui interroge la finitude de l’homme. C’est un hymne à l’amour et à la mort où Eros et Thanatos se réconcilient pour l’éternité au terme d’ une partie de bras de fer dantesque. Magiquement ésotérique en version restaurée.

Read More

Akira

Animé tiré du manga culte traitant la peur japonaise du nucléaire.

Read More

Gen d’Hiroshima

Avant « Le Tombeau des lucioles » , une des oeuvres les plus authentiques sur cette période sinistre du Japon.

Read More

House by the river

« House by the river » est une pure fantasmagorie, une oeuvre d’imagination et une vue de l’esprit où Fritz Lang explore la psyché de son anti-héros et hypostasie le mythe du démon. En version restaurée.

Read More

Le testament du Docteur Mabuse

En 1922, Fritz Lang a laissé son génie du mal incurablement fou. Sous la pression du succès populaire, il le ressuscite à l’écran, plus mort que vif, en 1933 dans « Le testament du docteur Mabuse » où les virtualités du parlant prolongent son pouvoir tentaculaire par l’emprise de la machinerie moderne. Hypnotique. En version restaurée.

Read More

Au gré du courant

C’est une peinture de caractères en camaïeu gris et en demi teinte que livre Mikio Naruse dans cette étude de mœurs désenchantée où le demi-monde des geishas traditionnelles sommé de s’adapter au diktat de la modernité est voué à l’extinction de son statut d’un autre âge. Un raffinement bouleversant d’émotion contenue pour une œuvre majeure.

Read More

Le bateau phare

Le bateau-phare est la métaphore flottante des turpitudes conflictuelles qui agitent les êtres humains. Dans ce huis-clos maritime traversé de turbulences, Jerzy Skolimowski met à nu la psychologie de l’homme, bon ou mauvais, confronté aux éléments comme aux événements. Houleux. En version restaurée.

Read More

Hommage à Albert et David Maysles

Du 5 avril au 30 juin, la Bpi à Beaubourg rend au hommage à des maîtres du cinéma direct : Albert et David Maysles, auteurs, en autre, de films mémorables sur les Rolling Stones.

Read More

L’Héritage des 500 000

Sous couvert d’une intense chasse au trésor de guerre, Toshiro Mifune, baroudeur dans l’âme, remue les fantômes de l’invasion des Philippines par l’empire du soleil levant et l’esprit vivant du charnier de ses morts au combat. Inédit en tohoscope noir et blanc.

Read More

Ragtime

Une fresque épique, grandiose et tragique. En version restaurée.

Read More

Yam Daabo

Dans ce premier long métrage de fiction d’Idrissa Ouedraogo, on sent clairement l’empreinte des courts et moyens métrages documentaires qui l’ont précédé, à travers l’attention que porte le réalisateur sur les habitants de Gourga, village très pauvre situé aux confins du Sahel.

Read More

Yaaba

Un magnifique récit initiatique et un bel hymne à la tolérance.

Read More

Travail au noir

Usant jusqu’à la trame de la dissonance, Jerzy Skolimowski laisse éclater un ton iconoclaste qui renouvelle avec bonheur la litanie amère des films-constats auxquels nous a habitué le désarroi polonais. Ressortie en salles.

Read More

Un Américain bien tranquille

Confronté à l’adaptation de ce brûlot anti-américain de Graham Greene, Joseph Mankiewicz héroïse l’antagoniste américain et humanise le protagoniste-narrateur anglais sur la toile de fond chaotique d’une guerre d’Indochine asymétrique. En version restaurée.

Read More

Chaussure à son pied

Par la satire sociale, cette comédie de moeurs tourne en dérision les travers de l’institution maritale. Entre Cendrillon et Le Roi Lear, la pochade étrille la misogynie patriarcale à travers la figure tutélaire de butor histrionique joué avec force cabotinage par Charles Laughton. Falstaffien en coffret dvd blue-ray.

Read More

Casier judiciaire

« Casier judiciaire » est considéré comme un opus expérimental mineur dans la filmographie de Fritz Lang où l’influence brechtienne est néanmoins prépondérante grâce à un livret musical signé Kurt Weil et une rhétorique théâtrale qui pourfend les codes hollywoodiens. En version restaurée.

Read More

Les Amants du Capricorne

Mélodrame de genre claustrophobique comme le sont « Rebecca », « Soupçons » ou « Les Enchaînés » du même Hitchcock, « Les Amants du Capricorne » est à réévaluer à l’aune de son technicolor somptueux et de la performance étourdissante d’Ingrid Bergman. En version restaurée.

Read More

Ange

« Ange » est un opus de transition dans la filmographie audacieuse de Ernst Lubitsch. Le cinéaste réussit un coup de billard à trois bandes avec la censure du code Hayes en abordant le sujet tabou de la tentation adultérine dans le couple considérée du point de vue de la femme. Emoustillant en version restaurée.

Read More

Les Recrues

Le premier film de Bertolucci, pasolinien en diable, est une bien belle manière de découvrir l’ensemble de son oeuvre pour une première approche ou un dernier hommage.

Read More

Les mondes futurs

Les mondes futurs est un léviathan en ce qu’il s’interroge sur la finitude de l’humanité. Dans le même temps ,l’oeuvre prophétique adaptée de et par HG Welles est une « eucatastrophe » par le dénouement utopique de sa narration.

Read More

Venez donc prendre le café…chez nous!

Dans « Venez donc prendre le café chez nous », la caricature, mordante, acerbe, est un révélateur saisissant de ressemblance des frustrations sexuelles de cette petite bourgeoisie provinciale corsetée dans ses habitudes et qui libère ses instincts lubriques comme une acné tardive. Truculent. En salles en version restaurée.

Read More

Haute pègre

« Haute pègre » dépeint un couple irréductible d’arrivistes : Gaston Monescu, frégoli de l’escamotage et Lily Vautier, pickpocket compulsive et monomaniaque. Dans cette comédie frivole, Ernst Lubitsch écaille le vernis mondain et joue l’amour-propre contre l’amour tout court dans une partie de strip-poker endiablée. Quintessentiel. En version restaurée.

Read More

Invasion Los Angeles

Un film des plus subversifs, et des plus réactionnaires : peut-on laisser la révolution aux seuls mecs ? Ressortie en salles.

Read More