Select Page

Note : Film sans note

Ange

« Ange » est un opus de transition dans la filmographie audacieuse de Ernst Lubitsch. Le cinéaste réussit un coup de billard à trois bandes avec la censure du code Hayes en abordant le sujet tabou de la tentation adultérine dans le couple considérée du point de vue de la femme. Emoustillant en version restaurée.

Read More

Les Recrues

Le premier film de Bertolucci, pasolinien en diable, est une bien belle manière de découvrir l’ensemble de son oeuvre pour une première approche ou un dernier hommage.

Read More

Les mondes futurs

Les mondes futurs est un léviathan en ce qu’il s’interroge sur la finitude de l’humanité. Dans le même temps ,l’oeuvre prophétique adaptée de et par HG Welles est une « eucatastrophe » par le dénouement utopique de sa narration.

Read More

Venez donc prendre le café…chez nous!

Dans « Venez donc prendre le café chez nous », la caricature, mordante, acerbe, est un révélateur saisissant de ressemblance des frustrations sexuelles de cette petite bourgeoisie provinciale corsetée dans ses habitudes et qui libère ses instincts lubriques comme une acné tardive. Truculent. En salles en version restaurée.

Read More

Haute pègre

« Haute pègre » dépeint un couple irréductible d’arrivistes : Gaston Monescu, frégoli de l’escamotage et Lily Vautier, pickpocket compulsive et monomaniaque. Dans cette comédie frivole, Ernst Lubitsch écaille le vernis mondain et joue l’amour-propre contre l’amour tout court dans une partie de strip-poker endiablée. Quintessentiel. En version restaurée.

Read More

Invasion Los Angeles

Un film des plus subversifs, et des plus réactionnaires : peut-on laisser la révolution aux seuls mecs ? Ressortie en salles.

Read More

Une nuit à Casablanca

« Une nuit à Casablanca » consacre le come-back de Groucho, Chico & Harpo en boutefeux dissipateurs, incorrigibles fauteurs de zizanie ou semeurs de troubles dans cette « screwball » comédie à l’exotisme oriental « made in Hollywood ». En version restaurée.

Read More

La Comédie musicale

A l’occasion de l’exposition en cours à la Philharmonie de Paris, le Coin du Cinéphile se met à la comédie musicale.

Read More

42e rue

La Grande dépression vu à travers les coulisses du mondes du spectacle et les tableaux stylisés de Busby Berkeley

Read More

Prologue

Busby Berkeley à son sommet maniaque et grandiloquent dans un spectacle flamboyant et euphorisant.

Read More

Cabaret

Qui a dit que les comédies musicales devaient être heureuses ? Bob Fosse adapte un spectacle de Broadway joyeux et tragique où il est question de nazisme, d’illusions et de désirs…

Read More

Retour à Howards End

A l’occasion de sa ressortie en salles en version restaurée, retour sur un des sommets de la filmographie de James Ivory : une peinture sociale de l´ère édouardienne, poignante d’humanité et frémissante d’émotion sous son esthétique raffinée.

Read More

La Huitième femme de Barbe-Bleue

Avec « La Huitième femme de Barbe-bleue », Ernst Lubitsch nous livre une comédie d’alcôve menée tambour battant à coup de répliques cinglantes et de situations cocasses qu’il enfile comme des perles. En version restaurée.

Read More

Rêves de femmes

Ces rêves de femmes sont des rêves de papier glacé et les reflets kitch des chromos des romans-photos . Ingmar Bergman détourne les codes d’un genre mineur en vogue pour dénoncer l’ordre moral bourgeois de l’époque. Ressortie inédite.

Read More

Wariko le gros lot

Frais, juste, drôle, bien rythmé et pertinent, « Wariko le gros lot » est une authentique pépite du cinéma africaine.

Read More

Octobre

Octobre, ou lorsqu’une commande pour la propagande politique devient un chef d’oeuvre.

Read More

Le Troisième homme

« Le Troisième homme » est une dystopie. Pour mieux dire, une histoire se déroulant dans un lieu de désolation et de désenchantement. Ici la Vienne morcelée d’après-guerre qui préside aux interactions entre les protagonistes et modèle leurs destinées. Ressortie.

Read More

Première désillusion

« Première désillusion » est un suspense presque hitchcockien dans l’esprit avec son décor truffé de chausse-trapes et une intrigue embrouillée à foison. Un régal des pupilles qui ressort en salles.

Read More

L’Homme de Berlin

« L’homme de Berlin » est un thriller d’espionnage qui nous tient en haleine par sa plongée réaliste dans le Berlin terne et décoloré de la guerre froide. Ressortie.

Read More

La Nuit des forains

Fantasmagorie tragi-comique ou pantalonnade et bouffonnerie burlesque, « La nuit des forains » nous interpelle sur la condition humaine où la vie ne serait que le théâtre des illusions et le grotesque , le masque de la dérision.

Read More

Halloween, la Nuit des Masques

De quoi Michael Myers est-il le nom ? Le film de John Carpenter revient en salles en version restaurée parrallélement à la sortie du « Halloween » de David Gordon Green.

Read More

Le Silence

Dans « Le Silence », Ingmar Bergman nous donne à voir un pandémonium kafkaïen à travers le prisme à facettes de son angoisse existentielle.

Read More

Sergio Leone

A l’occasion de la rétrospective qui lui est consacrée à la Cinémathèque française, le Coin du Cinéphile revient sur l’art de Sergio Leone.

Read More

The Blue Lamp, Pool of London, Payroll

Tamasa diffusion inaugure sur les chapeaux de roue une nouvelle collection de films à suspense britanniques en exhumant trois pépites originales : The Blue Lamp (1950), Pool of London (1951) et Payroll (1961).

Read More

INGMAR BERGMAN

A l’occasion des cent ans de sa naissance et de la rétrospective de la Cinémathèque française, retour sur l’œuvre d’un des plus grands réalisateurs du vingtième siècle, Ingmar Bergman (1918-2007).

Read More

Fanny et Alexandre

Un film vibrant, enfantin, hallucinatoire, testament inoubliable d’un des plus grands cinéastes du vingtième siècle.

Read More

Sonate d’automne

« Sonate d’automne » marque les retrouvailles conflictuelles entre une mère écrasante par son aura charismatique et sa fille accablée de dépit. A l’issue de ce huis-clos psychodramatique, la fêlure est béante que rien ne semble pouvoir ressouder. Inégalé.

Read More

L’Année dernière à Marienbad

Au « tu n’as rien vu à Hiroshima » négateur de son premier long métrage, Alain Resnais substitue un « souvenez-vous » pressant dans « L’Année dernière à Marienbad » qui se déroule comme un rébus métaphysique indéchiffrable situé dans les limbes et en marge d’un hors-temps improbable. Sublimement déroutant.

Read More

Un Condamné à mort s’est échappé

Avec « Un condamné à mort s’est échappé », Robert Bresson nous convie « sans ornements » à une grand-messe liturgique dans le périmètre exigu d’une cellule de prison sous l’occupation.

Read More

Voyage à Tokyo

Oeuvre anthologique , « Voyage à Tokyo » est l’épitomé du cinéma ozuesque. Usant du ressort mélodramatique, Yasujiro Ozu inscrit dans cette dimension nostalgique du temps qui passe la lente altération des relations intergénérationnelles dans la famille nippone.

Read More