Select Page

Pays : Italie

Le médecin de la mutuelle

« Le médecin de la mutuelle » pose dans l’Italie démocrate-chrétienne un diagnostic implacable sur le système national de santé dont il dénonce les rouages du clientélisme qui le gangrène. La tragi-comédie à l’italienne trouve ici un exutoire dans la satire féroce. Corrosif en version restaurée dans les salles.

Read More

« Les adolescentes » (1960) et « Guendalina » (1957) d’Alberto Lattuada

« C’était le temps de douceur irrévocable alors que se découvrait aux regards juvéniles la misérable scène du monde en une vision de paradis. » (Giacomo Leopardi)
Alberto Lattuada revient en force sur les écrans avec deux œuvres conjointes qu’on ne se lassera pas de (re)découvrir : « Guendalina » et « les adolescentes ». Dans ce qu’on pourrait considérer ,à l’épreuve du temps ,comme un diptyque sur les émois amoureux d’une adolescence perturbée et contrariée, Lattuada explore le difficile arrachement à la quiétude enfantine et l’éveil à la taraudante sexualité. A l’ombre des jeunes filles en fleur….

Read More

Europe 51

Lion d’Or à Venise en 1952, « Europe 51 » est une parabole mystique, une quête spirituelle où l’héroïne transcende sa condition bourgeoise pour combler la perte douloureuse de son fils. Un mélodrame édifiant en version restaurée.

Read More

Le Jardin des Finzi Contini

« Le jardin des Finzi Contini » est un film sur la mémoire suspendue et le temps retrouvé. C’est une œuvre impérissable qui est le véritable chant du cygne du « commandatore » Vittorio de Sica. Eblouissant d’émotion contenue dans sa version restaurée.

Read More

Tommaso

Un vingt-quatrième film pour mettre en scène la dure vie d’un ex toxico repenti dans les rues de la Ville éternelle.

Read More

La Famille

Dans « La Famille », Ettore Scola déroule sur huit décennies le présent et le futur à la dérive d’une dynastie familiale de la bourgeoise patricienne de Rome. Un fleuve au long cours ininterrompu de mornes existences, seulement agité par les vagues successives de la nostalgie. En version restaurée.

Read More

Nuits magiques

Hommage vibrant au cinéma italien, mais dont l’exubérance tourne trop rapidement à vide.

Read More

Les Monstres

Le monument de la comédie à l’italienne ressort en salles, et sa méchanceté est toujours aussi jubilatoire.

Read More

Euforia

Malgré une mise en scène plutôt convenue, le film tient son pari « d’euphorie » face à la maladie.

Read More

Les Recrues

Le premier film de Bertolucci, pasolinien en diable, est une bien belle manière de découvrir l’ensemble de son oeuvre pour une première approche ou un dernier hommage.

Read More

Venez donc prendre le café…chez nous!

Dans « Venez donc prendre le café chez nous », la caricature, mordante, acerbe, est un révélateur saisissant de ressemblance des frustrations sexuelles de cette petite bourgeoisie provinciale corsetée dans ses habitudes et qui libère ses instincts lubriques comme une acné tardive. Truculent. En salles en version restaurée.

Read More

Les Estivants

Pour sa cinquième réalisation, Valeria Bruni Tedeschi met en scène des existences tourmentées dans un bijou d’écriture troublant, sur notre incapacité à vivre ensemble. Un grand carnaval, tantôt grotesque, tantôt saignant, qui dresse le portrait d’une humanité divisée et fardée, et pose une question fondamentale : peut-on continuer ainsi ?

Read More

Suspiria

Après le « Suspiria » baroque de Dario Argento, le remake maniériste de Luca Guadagnino.

Read More

Samouni road

Voyage intime et poétique, « Samouni road » donne la parole aux morts et aux vivants, et lutte avec beauté contre l’oubli.

Read More

Nous nous sommes tant aimés

Avec « Nous nous sommes tant aimés », Ettore Scola, en mémorialiste du temps qui passe, porte à son comble un regard critique sur trois décennies de l’histoire collective de l’Italie à travers les destins croisés de trois amis. Une œuvre chorale en version restaurée.

Read More

Riz amer

Ne sacrifiant jamais le message à la rigueur narrative, De Santis livre un des sommets du néoréalisme et révèle des talents majeurs du cinéma italien.

Read More

Keoma

Western envoûtant, « Keoma » ferme la marche de sa propre lignée générique dans un dernier souffle mystique.

Read More

Django

Si Sergio Leone est le premier à révolutionner le western, Corbucci va encore plus loin dans la peinture noire de l´Ouest américain.

Read More

Le Grand Silence

1968, le western européen a explosé depuis le début des années 60 grâce a la « trilogie des dollars » de Sergio Leone. Depuis, de nombreux réalisateurs transalpins se sont engouffrés dans ce genre devenu lucratif et populaire.

Read More

Le Dernier face à face

« Le Dernier face à face » est ce genre de petit chef-d’oeuvre qui donne envie de remercier les éditeurs de DVD d’avoir ressorti de leurs placards poussiéreux cette perle du western spaghetti.

Read More

Allemagne année zéro

Allemagne année zéro est le troisième volet de la trilogie néoréaliste de Roberto Rossellini sur la guerre (après Rome ville ouverte et Païsa).

Read More

Le Voleur de bicyclette

Film central du néoréalisme italien, « Le Voleur de bicyclette » ressort en salles. Une oeuvre extrêmement sensible, empreinte de l´essence même du mouvement.

Read More

L’Or de Naples

Vittorio De Sica apprend à passer du rire aux larmes sans se départir de sa veine sociale et humaniste.

Read More

Il était une fois dans l’Ouest

En voulant faire ses adieux au western spaghetti, c´est le western tout entier que Sergio Leone enterre. Après « Il était une fois dans l´Ouest », plus rien ne sera comme avant.

Read More
  • 1
  • 2