Select Page

CRITIQUES

CRITIQUES

Perdrix

Perdrix

Une merveille romantico-burlesque, par un vrai talent en devenir de la comédie française stylisée. Un film que nous avons découvert à la Quinzaine des Réalisateurs au festival de Cannes 2019.

Manta Ray

Manta Ray

Dédié au peuple rohingya, le troisième long métrage de Phuttiphong Aroonpheng n’abandonne pas entièrement le cinéma expérimental de ses débuts.

Rojo

Rojo

« Rojo », comme le sang, comme la violence, le nouveau film de Benjamin Naishtat vous entraîne très loin dans une Argentine pas si éloignée de nous.

La Femme de mon frère

La Femme de mon frère

Souvent drôle, constamment touchant, « La Femme de mon frère » est un galop d’essai prometteur de Mona Chokri qui ne démériterait pas pour la Caméra d’or de la sélection Un Certain Regard.

Bixa Travesty

Bixa Travesty

Un portrait éclatant et éclaté d’une figure paradoxale, multiple et ancrée dans l’existence : Lin da Quebrada est une héroïne, trans et travestie, qui ne s’excuse pas de vivre.

Yves

Yves

Un frigo qui parle dans sa cuisine, c’est pour très bientôt et Yves en tire toutes les conséquences pour la nouvelle Carte du Tendre.

Greta

Greta

Thriller à ficelles dont la valeur tient beaucoup au magnétisme pervers dont se joue Isabelle Huppert.

11 fois Fatima

11 fois Fatima

Un film trop doux dans sa mise en scène qui n’ose pas raconter ce qu’il nous raconte : la longueur de la route nous endort au lieu de nous faire vivre une expérience aux limites du corps et du collectif.

Parasite

Parasite

« Parasite » n’est pas seulement la Palme d’or du Festival de Cannes, c’est aussi l’un des plus haletants thrillers de l’année.

On va tout péter

On va tout péter

Avec l’ultralibéralisme, la classe ouvrière ira malheureusement en enfer… C’est ce qu’exprime ce film présenté à la Quinzaine des Réalisateurs à Cannes.

Le Fils

Le Fils

Pour rendre hommage à son cousin mort au combat, le jeune réalisateur plonge dans l’univers des Spetznaz pour montrer l’horreur de la guerre et de la mort.

Sorry we missed you

Sorry we missed you

Ken Loach ne cesse de nous surprendre et d’attiser notre révolte avec cette nouvelle oeuvre en compétition officielle au Festival de Cannes.

Sibyl

Sibyl

Pousser la femme dans tous ses états, c’est ce que réussit la réalisatrice Justine Triet avec Virginie Efira en psychanalyste-écrivaine-maman.

Les Siffleurs

Les Siffleurs

Un polar roumain facétieux, décalé et romantique, en sélection officielle au festival de Cannes 2019.

The dead don’t die

The dead don’t die

Ouverture du festival de Cannes 2019, Jim Jarmusch surprend tout le monde avec un film de zombie type des années 80, à la limite entre navet et génie.

Meurs, monstre, meurs

Meurs, monstre, meurs

Alejandro Fadel crée un giallo dérangeant qui pèche par approximations et foisonnement d’images, malgré un traitement singulier et un dégoût plaisant.

Perdrix

Une merveille romantico-burlesque, par un vrai talent en devenir de la comédie française stylisée. Un film que nous avons découvert à la Quinzaine des Réalisateurs au festival de Cannes 2019.

Manta Ray

Dédié au peuple rohingya, le troisième long métrage de Phuttiphong Aroonpheng n’abandonne pas entièrement le cinéma expérimental de ses débuts.

Rojo

« Rojo », comme le sang, comme la violence, le nouveau film de Benjamin Naishtat vous entraîne très loin dans une Argentine pas si éloignée de nous.

La Femme de mon frère

Souvent drôle, constamment touchant, « La Femme de mon frère » est un galop d’essai prometteur de Mona Chokri qui ne démériterait pas pour la Caméra d’or de la sélection Un Certain Regard.

Bixa Travesty

Un portrait éclatant et éclaté d’une figure paradoxale, multiple et ancrée dans l’existence : Lin da Quebrada est une héroïne, trans et travestie, qui ne s’excuse pas de vivre.

Yves

Un frigo qui parle dans sa cuisine, c’est pour très bientôt et Yves en tire toutes les conséquences pour la nouvelle Carte du Tendre.

Greta

Thriller à ficelles dont la valeur tient beaucoup au magnétisme pervers dont se joue Isabelle Huppert.