Select Page

Catégorie : Critiques

Communion

Ce film polonais réussit l’exploit de nous tenir en haleine comme dans un polar et à nous entraîner dans les méandres de la foi et du pardon.

Judy

1968. Cela fait déjà trente ans que Judy Garland est devenue une star planétaire grâce au MAGICIEN D’OZ. Elle débarque à Londres épuisée, hantée, et aspire à rentrer chez elle et à consacrer du temps à ses enfants. Arrivera-t-elle à surmonter cette nouvelle épreuve ?

Le photographe

Ritesh Bafa nous livre ici un quatrième long métrage dans la lignée de sa production indienne précédente sans se répéter pour autant.

1917

La superproduction vantée comme l’épopée de l’année se révèle être un divertissement technique dont on reste distant.

Nina Wu

Après le « tsunami » de MeToo, Midi Z réalise un beau film qui, paradoxalement, ne donne pas en-vie de faire du cinéma.

Les reines de la nuit

Un reportage télé qui ne parvient pas à singulariser ses personnages, et où l’esthétique camp des cabarets parisiens ne contamine pas la mise en scène, trop absente.

It must be heaven

Un conte burlesque explorant l’identité, la nationalité et l’appartenance, dans lequel Elia Suleiman pose une question fondamentale : où peut-on se sentir « chez soi  » ?

Made In Bangladesh

Made in Bangladesh est un film en lutte, qui s’attaque à de nombreux sujets politiques, sociaux et économiques, mais avant tout profondément humains, et qui ne le fait pas sans une certaine finesse ni une certaine beauté.

The Irishman

Une super-production Netflix dirigée par un Martin Scorsese inégalable et un trio d’acteurs cultes : Robert De Niro, Al Pacino et Joe Pesci, qui nous livrent une performance remarquablement authentique

Loading