Select Page

Genre : Western

Keoma

Western envoûtant, « Keoma » ferme la marche de sa propre lignée générique dans un dernier souffle mystique.

Read More

Django

Si Sergio Leone est le premier à révolutionner le western, Corbucci va encore plus loin dans la peinture noire de l´Ouest américain.

Read More

Comancheria

« Western crépusculaire » du XXIe siècle, « Comancheria » saisit l’Amérique en plein désarroi de notre époque.

Read More

Jane Got a Gun

Un western professionnel mais très mineur. Pour le plaisir de voir Natalie Portman en découdre.

Read More

Jauja

Derrière le vernis aride de son style, Jauja se vit comme une invitation poétique, un appel à l’imaginaire des plus fertiles.

Read More

Le Grand Silence

1968, le western européen a explosé depuis le début des années 60 grâce a la « trilogie des dollars » de Sergio Leone. Depuis, de nombreux réalisateurs transalpins se sont engouffrés dans ce genre devenu lucratif et populaire.

Read More

Les Amants du Texas

Entre actions et sentiments, Les Amants du Texas » oscille de manière folk entre l´amour, la prison, les armes et la solitude. Très réussi. »

Read More

La poursuite infernale (My darling Clementine)

Sans avoir la notoriété des « grands » westerns de Ford, La poursuite infernale (My darling Clementine, 1946) préserve à ce jour le charme d’un apaisement dans l’efficacité, d’une sérénité du geste et du récit toujours référentiels.

Read More

La Prisonnière du désert

Patience, démesure et écriture inspirée. Ford filme les quêtes, il rédige des certificats de bonheur et on verse des larmes. Grand film, grande vie, grand souvenir. Tout est dit dans ces métrages de pellicule. La vie ne sera plus jamais comme avant.

Read More

Le Gaucher (The Left Handed Gun)

Arthur Penn derrière la caméra, c´est rare de revoir cela. Le Gaucher, son premier film, reste un western ébouriffant qui décoiffe le cliché du teenage movie ! A revoir à l’Action Ecole pendant 5 semaines à partir du 30 avril.

Read More

Rio Bravo

John T. Chance, shérif de son état, arrête un meurtrier et l’enferme dans la prison en attendant...

Read More

DVD « Django »

Wild Side édite une nouvelle version du film de Sergio Corbucci : l´occasion idéale de réviser ses classiques tout en découvrant le western de Quentin Tarantino.

Read More

True Grit

Si l´ensemble est moins caustique qu´à l´accoutumée, le regard est peut-être moins sage qu´il n´y paraît. Une réussite évidente, mais un film moins attachant que ses prédécesseurs.

Read More

Jim Jarmusch, cinéma barock

Le cinéma de Jim Jarmusch, de « Permanent Vacation » (1980) et « Stranger than Paradise » (1982) à « Coffee and cigarettes » (2003) et « Broken Flowers » (2005), semble dominé par le même esprit que celui qui règne sur le rock des origines : une furieuse liberté, l´association parfois hasardeuse d´éléments dépareillés, tirant le sublime de la dysharmonie.

Read More

Les Désaxés

Cadeau d’adieu d’Arthur Miller à Marylin, troublant écho à la réalité (décès des trois stars du film), Les Désaxés est le film maudit par excellence, un chant du cygne qui annonce la fin de l’âge d’or d’Hollywood.

Read More

Il était une fois dans l’Ouest

En voulant faire ses adieux au western spaghetti, c´est le western tout entier que Sergio Leone enterre. Après « Il était une fois dans l´Ouest », plus rien ne sera comme avant.

Read More

Le Bon, la brute et le cinglé

Non le western n’est pas mort! A tous ceux qui auraient pu penser le contraire, Kim Jee-woon oppose ici une démonstration fracassante et efficace. Interprété avec brio et réalisé d’une main de maître, « Le bon, la brute et le cinglé » fait partie des (très) bonnes surprises de cette fin d’année 2008.

Read More

3h10 pour Yuma (3:10 to Yuma)

Monsieur toutlemonde se trouve pris dans un western: bandits, yankees, revolvers, un criminel à amener à la gare pour prendre le train qui doit l’amener à Yuma. Trois jours qui lui changent la vie…

Read More

El Topo

El Topo est un film qui joue à défier les procédés psychologiques du spectateur, à travers la mise...

Read More

Impitoyable

Sous une pluie battante et entre deux coups de feu, Eastwood, impitoyable mais humaniste, nous présente des hommes rongés par ce qu’ils sont. Derrière le genre et la violence, le cinéaste renaît et amorce avec puissance ce qu’allait devenir son Cinéma.

Read More

Blackthorn

De belles images, de bons acteurs mais un scénario absent: « Blackthorn » est le prototype du western frustrant.

Read More
  • 1
  • 2