Select Page

Année : 1955

Ordet

« Ordet », c’est la parole miraculeuse, le verbe agissant. Le film est la transposition à l’écran d’un kammerspiel familial. Huis clos oppressant, l’œuvre dérange par l’expérience traumatisante qu’elle narre, sorte de plongée en hypnose, d’exorcisme rédempteur. Toujours est-il qu’elle nous inflige une raclée viscérale qui extirpe ce qui reste de spiritualité en nous, qu’on soit croyant ou non.
A tout le moins un choc visuel salvateur en version restaurée.

Read More

Il Bidone

Hauts et bas de trois canailles dans le néoréalisme très singulier de Federico Fellini.

Read More

Richard III

Laurence Olivier, devant et derrière la caméra pour un « Richard III » passionnant. Dynamique théâtrale et interprétation shakespearienne.

Read More

La Fureur de vivre

Pionnier du teen movie, La Fureur de vivre dresse le portrait d’une génération fragile comme du cristal et déjà pleine de fêlures.

Read More

Lola Montès (Max Ophüls – 1955)

Coûteuse superproduction et retentissant échec commercial, « Lola Montès » est le modèle du film incompris et par ailleurs inclassable. Chant du cygne pour son réalisateur, il marque pourtant une étape charnière dans le cinéma français.

Read More

Nuages flottants (Ukigumo)

Le nom de Mikio Naruse a une bien faible résonance dans nos pays. Il fait partie de ces générations de cinéastes des deux « Ages d’or du cinéma japonais », mais a grandi à l’ombre des Ozu, Mizoguchi et autres Kurosawa. Gageons...

Read More

Picnic

Dans les paisibles bourgades américaines se dissimulent toujours de noirs secrets, mais parfois aussi l´étincelle fragile et sincère d´une romance inattendue…

Read More

Richard III

Dernier jalon d´une trilogie entamée par Laurence Olivier en 1944 avec le spectaculaire Henry V, Richard III, moins grandiloquent et plus stylisé, est également la dernière grande production shakespearienne entièrement financée par l´Angleterre.

Read More

Les Diaboliques

Titre malicieux pour cette téméraire adaptation d´un drame digne d´un polar. L´inspecteur Clouzot prend un malin plaisir à confronter ses personnages. Diabolique !

Read More

Nuit et Brouillard

Alain Resnais reprend l’expression « Nacht und Nebel », relative aux opérations de déportation des ennemis de la sécurité de l’armée allemande, pour composer un documentaire engagé et de référence.

Read More