Select Page

Année : 1961

Dernier caprice

Le pénultième film d’Ozu pourrait bien être son testament cinématographique. Sa tonalité tragi-comique et ses couleurs d’un rouge mordoré anticipent la saison automnale à travers la fin de vie crépusculaire d’un patriarche et d’un pater familias, dans le même temps, selon le cycle d’une existence ramenée au pathos des choses les plus insignifiantes. En version restaurée par le distributeur Carlotta.

Read More

La Victime

« La victime » tient une place et un statut à part dans la cinématographie britannique. L’ oeuvre dénonce l’hystérie
paranoïaque d’une « chasse aux sorcières » menée à l’encontre de la communauté homosexuelle. Le film favorisa la jurisprudence en faveur d’un amendement voté en 1967 dépénalisant l’homosexualité.

Read More

The Blue Lamp, Pool of London, Payroll

Tamasa diffusion inaugure sur les chapeaux de roue une nouvelle collection de films à suspense britanniques en exhumant trois pépites originales : The Blue Lamp (1950), Pool of London (1951) et Payroll (1961).

Read More

L’Année dernière à Marienbad

Au « tu n’as rien vu à Hiroshima » négateur de son premier long métrage, Alain Resnais substitue un « souvenez-vous » pressant dans « L’Année dernière à Marienbad » qui se déroule comme un rébus métaphysique indéchiffrable situé dans les limbes et en marge d’un hors-temps improbable. Sublimement déroutant.

Read More

Une vie difficile (1961)

Ce film raconte l´histoire d´un ex-résistant idéaliste nommé Silvio Magnozzi, interprété par Alberto Sordi. Ce rôle est assez atypique pour Sordi, qui ne joue pas cette fois un personnage vil, je-m’en-foutiste, mais un homme qui s´est battu pour un monde nouveau, ayant confiance dans les valeurs qui l´ont poussé à agir.

Read More

Divorce à l’italienne

Sicile, 1963 : le divorce est interdit en Italie, pays où les crimes passionnels sont si nombreux que la justice finit par se montrer étonnamment clémente envers ceux qui se chargent personnellement de punir les adultères…

Read More

Un, deux, trois

<< -L´hôtel Potemkine, vous connaissez ? -Oui. Avant il s´appelait l´hôtel Goering, et encore avant l´hôtel Bismarck. >> Farce trépidante dans le Berlin de l’été 1961, le film de Billy Wilder ressort en salles.

Read More

L’Emploi (Il posto – Ermanno Olmi, 1961)

Semi -autobiographique et semi-documentaire, « L’Emploi » d’Ermanno Olmi (1961) narre les déboires d’un adolescent empêtré tel un clown triste et lunaire dans les affres bureaucratiques d’un premier emploi. Une tragi-comédie au pathétique burlesque. Emouvant.

Read More