Fais-moi plaisir !

Article écrit par

Emmanuel Mouret se fait plaisir et nous fait plaisir par la même occasion en revenant à un type de comédie modeste, sans prétention, mais hautement jubilatoire, qui faisait déjà tout le charme de Laissons Lucie faire et Changement d´adresse.

Un couple au lit, une technique de drague hors pair, des femmes séduisantes de 30 ans, d’autres attirantes de 20 ans, des questions, une ouverture d’esprit et voilà un film qui amuse sans véritablement refléter la réalité. Emmanuel Mouret incarne cet homme naïf et attentionné, rôle qui lui colle à la peau depuis Laissons Lucie faire – aux côtés de Marie Gillain. Embarqué dans un jeu de séduction par ses copains, désireux de bien se comporter et d’être honnête envers sa petite-amie, Jean-Jacques décide de revoir une inconnue avec l’accord de sa bien-aimée – pour le bien de leur couple. Sauf que voilà, cette mystérieuse fille draguée par maladresse n’est autre que la fille du Président de la République ! A croire que Jean-Jacques a tiré le gros lot.


Emmanuel Mouret, psychologue des sentiments?
Tout comme dans Un Baiser s’il vous plaît, Emmanuel Mouret aborde la question de l’amour et du désir avec cette touche d’irréel, cette folie légère que l’on retrouve dans les échanges entre les acteurs qui, malgré leur côté théâtral pas forcément agréable au cinéma nous entraînent dans leur cocasserie.

Le réalisateur serait-il romantique ? En tout cas, dans Fais-moi plaisir !, il sait encore une fois bien s’entourer : Judith Godrèche, Déborah François et Frédérique Bel – sa fidèle partenaire à l’écran, après Virginie Ledoyen ou encore Fanny Valette. Tour à tour à ses lèvres, les filles sont à l’honneur dans ses films. Tantôt dubitatives et sensibles, tantôt hésitantes ou désarmantes, elles incarnent les femmes en couple, à l’affût du moindre mot douteux, du moindre doute poussant aux maux.

Une comédie drôle et attachante
Même si évidemment le film est un peu cliché et les gags déjà connus, l’histoire est menée de telle sorte que l’on ne s’ennuie pas et que l’on prend plaisir – à défaut d’autres dans le film ! -, à observer les erreurs de parcours de Jean-Jacques sur le terrain amoureux. Du burlesque au romantique avec une petite touche de malchance, idéal pour les soirées entre copines !

Sortie DVD le 6 Janvier 2010, avec Emmanuel Mouret, Judith Godrèche, Déborah François et Frédérique Bel.

Titre original : Fais-moi plaisir !

Réalisateur :

Acteurs : , , , , ,

Année :

Genre :

Durée : 90 mn


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

WESTFIELD STORIES SAISON 2

WESTFIELD STORIES SAISON 2

Interview de Nathalie PAJOT, Directrice Marketing France d’Unibail-Rodamco-Westfiel. Elle nous présente la deuxième édition du Festival de courts-métrages Westfield Stories auquel est associé Kourtrajmé, le collectif de jeunes cinéastes crée par Ladj Ly.

Cycle Mani Kaul, cinéaste féministe de l’errance et du voyage intérieur

Cycle Mani Kaul, cinéaste féministe de l’errance et du voyage intérieur

Le cinéma de Mani Kaul dépeint subtilement la manière dont la société indienne traite ses femmes. On peut qualifier ses films d’art et essai tant ils se démarquent de la production commerciale et sont novateurs par leur forme originale. Avec une âpreté et une acuité douloureuses, le réalisateur hindi décline le thème récurrent de la femme indienne délaissée qui subit le joug du patriarcat avec un stoïcisme défiant les lois de la nature humaine. Un mini-cycle à découvrir de toute urgence en salles en versions restaurées 4K.

Le chant des vivants

Le chant des vivants

Quitter son pays, essuyer les coups, traverser la mer… Mais si le pire était à venir ? Survivre n’est pas un tout. Cécile Allegra propose à de jeunes exilés de penser l’après, par l’art-thérapie. Le chant des vivants est une douloureuse mélodie de laquelle advient une merveille cinématographique.