Select Page

Livre « La Grande Vadrouille » de Jean-Max Méjean

Article écrit par

Pour notre plus grand plaisir, Jean-Max Méjean nous invite à redécouvrir l’un des plus grands succès du cinéma français.

La Grande Vadrouille, Dix–sept millions de spectateurs en salle, des audiences télés toujours au rendez-vous, un monument du cinéma français qu’on ne présente plus, serait-on tenté trop hâtivement de dire. C’était sans compter sur l’analyse avertie et le regard passionné de Jean-Max Méjean qui nous plonge au cœur d’un film qui a su séduire toutes les générations, et ce depuis sa sortie en 1966. L’impact d’un film repose en grande partie sur le contexte de sa diffusion. L’attente avant sa sortie, les rires communicatifs d’une salle, les êtres chers qui nous ont accompagnés, autant d’éléments qui contribuent à rendre ce moment inoubliable. Dans son introduction qu’il nomme approche personnelle du film, Jean-Max Méjean nous confie avec une belle sensibilité ses souvenirs et ses émotions de spectateur, une dimension affective dans laquelle chaque amoureux du cinéma pourra se reconnaître.

Bien évidemment, le succès de La Grande Vadrouille doit beaucoup à l’immense popularité des deux grandes stars comiques de l’époque, Louis De Funès et Bouvril, alors au sommet de leur gloire. Tout aussi importants, l’ingéniosité et le savoir faire mis au service de cette « imposante machine de guerre ». S’appuyant sur un précieux travail de recherche, le livre prend soin de revenir sur les différentes étapes du projet ; de l’idée de départ jusqu’à la sortie en salles du film, en passant par l’astucieux procédé de financement développé pour l’occasion. On appréciera également le coup de projecteur sur les seconds rôles, en particulier féminins, personnages aussi savoureux et drôles que ceux incarnés par les deux têtes d’affiche.

Les critiques cinématographiques l’oublient trop souvent ; la « légèreté » associée à la comédie ne dispense aucunement d’un véritable travail de mise en scène. Une belle mécanique qui sait se faire élégamment oublier pour nous offrir le spectacle le plus exaltant qui soit. En abordant le récit du film, partie plus importante du livre, l’auteur revient avec acuité sur cette partie immergée du paquebot. Référencée, précise, l’analyse est ici enrichie d’anecdotes et intentions des différents protagonistes, pour une immersion des plus vivantes qui soient. Une plume vive et inspirée, une belle iconographie, l’ouvrage se dévore d’un seul trait. De quoi nous inciter à repartir pour une énième grande vadrouille.

Jean-Max Méjean. La grande Vadrouille. Gremese. Collection: Les films sélectionnés. 125 pages. 18,00 €.

 

Année :

Pays :


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

Stella Dallas

Stella Dallas

Barbara Stanwyck délaisse les rôles juvéniles et provocateurs des débuts pour un magnifique portrait de mère dans un somptueux mélodrame.