Select Page

Glee! On Tour: Le Film 3D

Article écrit par

« La musiiiqueeeu! Oui, La musiiiqueeeu! Tu le sais, sera la clé de l’amour, de l’amitié. »

 Ça sent le sapin pour la 3D au cinéma. Toujours aussi inutile, elle devient maintenant un prétexte de développement de projet n’ayant aucunement sa place dans une salle de cinéma. Glee! On tour: Le Film 3D est une captation live et en trois dimensions d’un concert retraçant les plus grands moments des deux premières saisons du feuilleton du même nom. Ça chante et ça danse comme à la télévision, ça crie et ça pleure comme dans une salle de concert, le tout diffusé au cinéma. Hein ?

Pour les non-initiés à la série, sachez que Glee est une série très populaire et relativement bien pensée autour de la chorale d’un lycée réunissant tous les losers et les marginaux de l’établissement. L’intrigue est régulièrement agrémentée de séquences de comédie musicale utilisant finement les tubes oubliés ou très récents du patrimoine musical américain. Malin, puisque la série permet de vendre des coffrets DVD et des compilations audios qui cartonnent dans les charts à travers le monde. Les producteurs ne voulaient pas s’arrêter en si bon chemin marketing et ont proposé à leurs acteurs de faire des concerts en plus de leurs heures de tournage permettant aux fans hystériques d’assister en vrai de vrai aux performances vocales de leurs personnages préférés. Puis, ils ont eu une idée encore plus dingue et créative : remarquant que l’espace culturel cinématographique ne leur rapportait rien, ils ont pris l’initiative d’inventer une possibilité de rentabilité du phénomène Glee au cinéma. Et pouf ! Voici, Glee! On tour: Le Film 3D.

Qu’on soit fan ou non de la série, l’exercice périlleux de la transposition de Glee au cinéma est catastrophique. Le montage du concert offre un rendu étrangement raté voire ridicule démontrant fatalement qu’il est même préférable de revoir les numéros de chant dans les différents épisodes de la série. L’utilisation de la 3D n’apporte rien d’autre qu’une gêne permanente du poids des lunettes sur notre petit nez mignon (ou gros nez moins mignon). Ceci dit, il n’y a pas vraiment de surprise car quand on y pense, on nous propose d’aller au cinéma pour voir un concert. Mais là ne se situe pas tout l’absurde et l’humour de ce « film ». Les séquences chantées et dansées sont entrecoupées d’inutiles scènes de coulisse improvisées et aussi et surtout par le suivi du quotidien façon « Vis ma vie » de trois inconditionnels de la série dont la vie a changé grâce à elle. Nous avons le jeune gay qui nous raconte ses problèmes scolaires et comment il a surmonté les quolibets en suivant le personnage de Kurt, homosexuel défoulé et assumé. Nous avons aussi l’agoraphobe qui a su prendre sur elle pour affronter ses peurs et…aller au concert de Glee. Merci Glee. Et cerise sur le gâteau, nous faisons connaissance avec une pom pom girl naine qui remporte le bal de promo à la surprise de tout son lycée. Le rapport avec Glee ? On cherche… Un film qui n’en est pas un, sur des personnages de série télévisée, avec une importante dose de télé réalité… Glee! On Tour: le film 3D est un des pires exemples d’exploitation de filon qui, non seulement fera fuir les curieux ne connaissant pas la série mais qui ne rend pas hommage à ceux qui l’apprécient. La troisième saison a repris aux Etats-Unis depuis début septembre ce qui fera oublier, on l’espère, cette escapade cinématographique aberrante.

Titre original : Glee Live! 3D!

Réalisateur :

Acteurs : , ,

Année :

Genre :

Durée : 90 mn


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi