Select Page

Année : 1968

Le médecin de la mutuelle

« Le médecin de la mutuelle » pose dans l’Italie démocrate-chrétienne un diagnostic implacable sur le système national de santé dont il dénonce les rouages du clientélisme qui le gangrène. La tragi-comédie à l’italienne trouve ici un exutoire dans la satire féroce. Corrosif en version restaurée dans les salles.

Read More

Le Grand Silence

1968, le western européen a explosé depuis le début des années 60 grâce a la « trilogie des dollars » de Sergio Leone. Depuis, de nombreux réalisateurs transalpins se sont engouffrés dans ce genre devenu lucratif et populaire.

Read More

Je t’aime Je t’aime

Ne pas faire un film sur un personnage mais dans la tête du personnage. Tel est le pari fou lancé par Alain Resnais dans l’une de ses oeuvres les plus originales, Je t’aime Je t’aime.

Read More

Je t’aime, je t’aime

Au moment même où Alain Resnais est a l´honneur à la Cinémathèque, les Editions Montparnasse éditent le DVD Je t´aime Je t´aime, film pour lequel le cinéaste touche à tout s´intéresse à la science-fiction. Celle-ci n´en étant pas le sujet principal elle en est tout de même le support initial.

Read More

Woman’s life (Yeoja-ui ilseng)

Réalisé en 1968, Woman’s life est une transposition dans la société coréenne du roman de Maupassant Une Vie. Il raconte l’histoire difficile d’une femme coréenne, Nan-jou, fille de riches propriétaires, dont l’honneur est...

Read More

The Party

Unique collaboration en dehors des « Panthère rose » du tandem Sellers-Edwards, « The Party » est une sorte d’objet magique : une perfection stylistique rarement atteinte dans une oeuvre à la fois de son temps et totalement avant-gardiste

Read More

Duel dans le Pacifique

Deux hommes. Une île. La nature foisonnante et menaçante qui les entoure. Il n´en faut pas plus à John Boorman pour livrer un grand récit sur les civilisations et l´âme humaine.

Read More

Fantasmes

Stanley (Dudley Moore), un petit cuisinier, est amoureux de Margaret, la serveuse du restaurant où il travaille. Mais, découragé, il se prépare à tout laisser tomber lorsqu’il rencontre le diable (Pete Cook). Pour conquérir sa bien-aimée, il accepte alors de lui vendre son âme pour sept voeux…

Read More

Fando et Lis

Un film de 1968. Difficile de ne pas y penser, tant le film porte en lui la marque de cet élan...

Read More

Le dernier train du Katanga (Jack Cardiff – 1968)

Film ultra-violent d’une férocité impressionnante où Cardiff enflamme la jungle congolaise. Reste que le regard du réalisateur sur une réalité qui le dépasse, tantôt naïf ou tantôt complaisant, gâche quelque peu le spectacle et peut déranger.

Read More

Bullitt (Peter Yates, 1968)

Film d’une grande dureté visuelle, humaine et à l´épure sonore, « Bullitt », thriller sombre de Peter Yates, construit sa réussite esthétique sur le traitement de l´espace, grâce à la complexité de l´architecture urbaine, aux perspectives et aux lignes de forces de la ville de San Francisco.

Read More