Select Page

Une étoile est née (A star is born)

Article écrit par

Splendeur d´une célèbre famille, le mélodrame. Un chef d´oeuvre, tout simplement.

Trois versions. Trois regards. Trois couples et un seul chef-d’œuvre. La version de Georges Cukor (réalisateur de Women, Indiscrétion ou encore de My fair lady) est nettement plus lyrique que celle de William Wellman (1937) et moins grandiloquente que celle de Frank Pierson en 1976. A star is born, titre majestueux qui ne peut que ravir les passionnés de cinéma et surprendre les néophytes de l’écran, cache en son sein tous les ingrédients du Classique. D’une distribution glamour (James Mason et Judy Garland) à une mise en scène sophistiquée (Cukor étant le roi incontesté du vaudeville bourgeois) en passant par une photographie soignée, Une étoile est née s’impose durant les trois heures de projection sans caresser une seule fois l’ennemi des longues fresques, l’ennui.

Réalisée en 1954, l’œuvre de Cukor narre les pérégrinations d’un acteur en phase le déclin qui, par amour pour une femme, va tenter de remonter la pente. Ce pygmalion des fifties reprend le canevas des romans d’apprentissage en plaçant James Mason dans le rôle du professeur et Judy Garland dans celle de l’actrice-débutante. Leur première rencontre se place sous le signe du burlesque triste et se prolongera durant tout le film. Il faut voir Mason, complètement ivre, faire irruption durant la remise des Oscars et perturber une séquence musicale dont Garland est le protagoniste. Il faut découvrir la mise en scène qu’emploie la pauvre Judy pour se dépatouiller de l’encombrant Mason. Tout se trouve dans cette séquence, le va-et-vient amoureux, le grotesque de leur vie de couple et surtout la tristesse mêlée à l’émotion en voyant ces deux artistes s’emmêler les pinceaux.

Une Etoile est née n’a jamais été un hommage direct au cinéma. Juste une belle histoire d’amour qui sensibilise par l’intelligence des échanges amoureux, par cette véracité qui peut se frotter à n’importe quelle personne. Vouloir se sacrifier pour son amour n’est pas un acte manqué, c’est une renaissance.

Titre original : A star is born

Réalisateur :

Acteurs : , , , , , , , , ,

Année :

Genre :

Durée : 180 mn


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

Le Jardin des Finzi Contini

Le Jardin des Finzi Contini

« Le jardin des Finzi Contini » est un film sur la mémoire suspendue et le temps retrouvé. C’est une oeuvre
impérissable qui est le véritable chant du cygne du « commandatore » Vittorio de Sica. Eblouissant d’émotion contenue dans sa version restaurée.

L’Homme du Sud

L’Homme du Sud

Couronné au festival de Venise en 1946, « The Southerner » se déroule comme un ample poème élégiaque imagé sur l’’âme du Sud et son sol aride fécondant les mentalités farouches avant que la mécanisation en marche n’emporte tout sur son passage. Panthéiste dans sa conversion à la nature . En version restaurée….