Select Page

DVD « Enquêtes Extraordinaires »

Article écrit par

Cette somme de six DVD est une enquête sur les capacités dites « surnaturelles » constatées aussi bien chez l’Homme que chez les animaux. Intéressant sujet mais dont la réalisation, toujours sur le même mode, manque de punch et finit par diluer l’intérêt suscité au départ.

Pour ce coffret 6 DVD de la série Enquêtes Extraordinaires, Stéphane Allix, ancien reporter de guerre, a sillonné la planète avec son équipe. Son sujet, moins périlleux qu’un reportage en première ligne en Afghanistan ou en Irak, est aussi, selon toutes probabilités, beaucoup plus vendeur auprès d’un public sans doute soigneusement évalué avant que soit lancée une telle production, conçue avant tout pour la télévision. Déjà diffusée en mai et juin 2010 sur M6, cette série est en effet un pur produit conçu pour le petit écran. Alix s’est donné pour mission d’enquêter dans le détail sur les phénomènes dits « surnaturels », autrement dit sur les capacités extrasensorielles de l’Homme, comme la télépathie, la prémonition, la communication avec les défunts ou encore les dons innés de certains animaux.

Pour mener à bien sa mission, Allix et son équipe appliquent le même procédé pour chaque enquête, entre méthode scientifique et journalisme. Recueillir des témoignages sur tel ou tel phénomène (par exemple les rêves prémonitoires), puis le plus souvent filmer une expérience pour établir un fait, une relation de cause à effet, et par la suite,  en fonction des observations et des témoignages, émettre des hypothèses – pour notre reporter la répétition des expériences donnant une valeur au résultat. Les témoignages aussi peuvent prendre valeur d’expérience, d’où l’importance pour une telle enquête de se déplacer chez les personnes qui ont éprouvé de tels phénomènes : un pressentiment devenu réalité, comme cette jeune femme dans Le Sixième sens, ou ces médiums qui, sans connaître rien d’une personne défunte, rentrent en contact avec elle. Au Pérou, Stéphane Allix va à la rencontre des chamanes qui trouvent l’énergie et les remèdes dans certaines plantes. Il était important aussi dans L’Intelligence dans la nature de recueillir les étonnants témoignages sur le comportement de certains animaux dévoilant une capacité télépathique étonnante.

Ce sont les éléphants qui ont survécu au Tsunami en déguerpissant du littoral devinant, en quelque sorte, le raz-de-marée. On sait que les loups restent en contact télépathique. On appelle ce phénomène aussi de la clairvoyance, terme plus doux, plus humain qui a tendance à dédramatiser d’une certaine manière de telles observations, lesquelles parfois, dans la perception collective, relèvent du bizarre, du surnaturel justement. Or, Stéphane Allix, s’il mène une véritable enquête, ne se contente pas de collectionner les témoignages des médecins, des guérisseurs sous toutes les latitudes. Grâce à force démonstrations, il cherche à établir une thèse – a minima, certes –, à montrer pour l’essentiel que nos sens, contrairement à une doxa bien établie, ne seraient pas au nombre de cinq mais au moins de six. Ce serait le fameux sixième sens dont il nous donne de multiples preuves de l’existence. Très répandu, ce serait une capacité universelle chez les humains, et, partant, naturelle ; pour preuve, les collaborations entre guérisseurs et médecins, notamment aux Etats-Unis.

Pour les occidentaux, cette collaboration entre guérisseurs et médecine traditionnelle peut sembler contre-nature. Sans fondement scientifique, le savoir-faire des guérisseurs et autres médiums aura tendance à être tenu pour suspect, voire être carrément rejeté par la médecine occidentale parce qu ‘elle va à l’encontre de toute rationalité. Or, cette série de reportages montre que si cette répulsion est vraie de manière générale, il n’en reste pas moins qu’à de nombreux endroits sur la planète (hôpitaux des plus prestigieux, dispensaires) la médecine traditionnelle, occidentale, collabore avec des guérisseurs et des magnétiseurs.

Notre reporter grâce à un modus operandi répétitif et ne souffrant pas la contrariété arrive peu ou prou à la même conclusion : l’Homme serait en possession de facultés parfaitement naturelles de l’ordre de la transmission de pensée, de la télépathie mais non-vérifiables. Cette capacité d’ultra-voyance ou de communion-ultra avec la nature, celle des chamanes par exemple, ne serait qu’un don naturel à ajouter aux cinq sens initialement dévolus à l’homme. S’il a le mérite de faire un état des lieux de ces phénomènes, Stéphane Allix a néanmoins le tort de ne pas élever le débat, trop périlleux sans doute pour la télévision. Il lui fallait rester dans les clous. En effet, n’aurait-il pas fallu consacrer au moins un épisode de cette saga à un débat philosophique interrogeant ces visions, celles des médiums à qui est consacré l’épisode Les signes de l’Au-delà, pour mettre en perspective toutes ces informations ? Au delà de ce manque de prise de hauteur, ce coffret est en lui-même trop formaté, sans grand caractère dans sa conception.

Bonus

Ce coffret est accompagné de 2 compléments : Enlevés, qui donne la parole à ces personnes qui disent avoir eu des contacts avec des extra-terrestres et un entretien avec Stéphane Allix, qui évoque son parcours et explique son intérêt pour les phénoménes surnaturels.


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

Yam Daabo

Yam Daabo

Dans ce premier long métrage de fiction d’Idrissa Ouedraogo, on sent clairement l’empreinte des courts et moyens métrages documentaires qui l’ont précédé, à travers l’attention que porte le réalisateur sur les habitants de Gourga, village très pauvre situé aux confins du Sahel.

Leur souffle

Leur souffle

Des cinéastes de mauvaise foi qui peinent à animer leurs images et leurs sons, dans un film qui globalement manque d’attrait et de passion, malgré quelques rayons de soleil.