Night and Day

Article écrit par

Une comédie d´action romantique qui joue jeu égal sur les deux tableaux. Cameron Diaz et Tom Cruise forment un couple époustouflant dans « Night and Day ». Spectacle garanti pour les fleurs bleues en mal d´action.

Une rencontre fortuite dans un aéroport et voilà June (Cameron Diaz) embarquée dans une histoire à dormir debout. Du moins, tout prête à y croire quand elle le raconte à ses proches et avant que Roy (Tom Cruise), l’étrange inconnu donc, ne débarque et l’entraîne dans une aventure où ils risqueronnt leur vie à tout instant. Si June est auprès de l’homme de ses rêves, les événements ne se déroulent pas comme elle l’aurait souhaité.

Night and Day, c’est une rencontre improblable : celle d’une jeune femme ordinaire qui rencontre un individu qui semble, lui aussi, des plus banals. Leurs destins de témoin gênant, pour June, et d’homme de la situation, pour Roy, sont inexorablement liés parce qu’ils ont désormais la mort aux trousses. Alors que les sentiments de June oscillent entre frayeur et attirance, elle vient peu à peu à bout des barrières érigées par Roy, un agent secret qui a sacrifié presque tout à sa carrière et habitué à ne compter que sur lui-même pour survivre dans l’univers dangereux qui est le sien. A son contact et aux quatre coins du globe, June s’initie au maniement des armes et à celui des poings pour devenir une véritable partenaire. A la vie, à l’amour.

James Mangold, le réalisateur notamment du brillant Walk the line (2005), a réuni Cameron Diaz et Tom Cruise, qui partageaient déjà l’affiche de Vanilla Sky (2001), pour une comédie romantique qui roule à cent à l’heure. En dépit de quelques baisses de régime à chaque fois que l’action doit faire place à la romance. Cette concession assumée à la seconde composante de l’intrigue confèrent de l’à-propos à  Night and Day. Les péripéties de Roy et June, qui doivent protéger un petit génie, sont aussi bien rythmées par les échanges de tirs et les cascades vertigineuses que les répliques pleines d’humour dont est truffé le film.

Plus de dix ans après Mary à tout prix (1998), Cameron Diaz démontre qu’elle sait toujours y faire pour produire des scènes cultes. Pour ce qui est de la voltige, dont les numéros sont plus impressionnants les uns que les autres, on retiendra celle effectuée par Cruise et Diaz sur une moto. Elle est particulièrement réussie, non seulement parce qu’elle relève de la prouesse pour les deux acteurs qui ont voulu effectuer eux-mêmes leurs cascades, mais aussi parce qu’elle dénote de la complicité amoureuse entre les deux héros. Mangold arrive à maintenir le suspense en termes d’action et de romance pour le plaisir du spectateur. De quoi faire oublier le sous-produit du genre (la comédie d’action romantique) que fut le récent Chasseur de primes (2009) d’Andy Tennant avec Jennifer Aniston et Gerard Butler. Quant aux fans de Cruise, ils apprécieront de retrouver (un tout petit) un peu de légèreté chez un acteur qu’on n’avait pas vu ainsi depuis Cocktail.

Titre original : Knight and Day

Réalisateur :

Acteurs : , ,

Année :

Genre :

Durée : 100 mn


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

WESTFIELD STORIES SAISON 2

WESTFIELD STORIES SAISON 2

Interview de Nathalie PAJOT, Directrice Marketing France d’Unibail-Rodamco-Westfiel. Elle nous présente la deuxième édition du Festival de courts-métrages Westfield Stories auquel est associé Kourtrajmé, le collectif de jeunes cinéastes crée par Ladj Ly.

Cycle Mani Kaul, cinéaste féministe de l’errance et du voyage intérieur

Cycle Mani Kaul, cinéaste féministe de l’errance et du voyage intérieur

Le cinéma de Mani Kaul dépeint subtilement la manière dont la société indienne traite ses femmes. On peut qualifier ses films d’art et essai tant ils se démarquent de la production commerciale et sont novateurs par leur forme originale. Avec une âpreté et une acuité douloureuses, le réalisateur hindi décline le thème récurrent de la femme indienne délaissée qui subit le joug du patriarcat avec un stoïcisme défiant les lois de la nature humaine. Un mini-cycle à découvrir de toute urgence en salles en versions restaurées 4K.

Le chant des vivants

Le chant des vivants

Quitter son pays, essuyer les coups, traverser la mer… Mais si le pire était à venir ? Survivre n’est pas un tout. Cécile Allegra propose à de jeunes exilés de penser l’après, par l’art-thérapie. Le chant des vivants est une douloureuse mélodie de laquelle advient une merveille cinématographique.