Select Page

Mitra

Article écrit par

Un beau documentaire à découvrir en VOD.

Au cours de l’hiver 2012, Mitra Kadivar, une psychanalyste iranienne hospitalisée contre sa volonté par le régime, écrit à Jacques-Alain Miller qui tente ensuite par divers échanges de mails de la faire libérer de hôpital psychiatrique de Téhéran où elle a été internée à la suite d’un complot de ses voisins qui l’ont accusée d’entendre, entre autres, des voix et de déranger le voisinage.

De cet événement tragique, le réalisateur Jorge León va dégager une structure narrative qui joue sur plusieurs axes : le témoignage de Mitra elle-même et son apparition dans le film comme volonté de résistance, mais aussi comme témoin vivant de la puissance de la psychanalyste, la préparation d’un opéra sur sa résistance et, enfin, la mise en parallèle avec la vie quotidienne dans un HP de la région PACA.

C’est donc au cours de l’été 2017 qu’une équipe artistique se met au travail pour donner du corps et de la voix à l’histoire tragique de Mitra, presque comme dans une tragédie grecque qui sied bien à la voix et au visage de Mitra, à travers la création de cet opéra auquel participent des résidents d’un centre psychiatrique d’Aix-en-Provence.

 

Le film tient compte de ce processus de création en nous présentant l’inaudible et l’invisible de la souffrance psychique, où l’opéra se prête comme un écho de la résistance et de la solidarité mises en œuvre pour libérer Mitra. Ainsi se tissent des liens entre des mondes qui ne se seraient probablement jamais rencontrés sans le cinéma : le monde de Mitra en Iran, celui des mails échangés avec Jacques-Alain Miller, celui des artistes en répétition et aussi celui des résidents en psychiatrie.

Au total, un film documentaire magnifique à découvrir pendant le confinement forcé qui, même s’il n’est pas aussi tragique que l’internement psychiatrique, pousse quand même à la réflexion sur la liberté, l’engagement, le courage et, bien sûr, sur notre santé mentale sans cesse menacée par des gouvernements autoritaires. Nous y sommes car ce confinement est peut-être la marque de la disparition d’un modèle de société tel que nous le connaissions jusqu’à présent. La liberté est sans doute un leurre, mais elle prend tout son sel lorsqu’on nous en prive.

Personne alors ne restera insensible à l’appel de Mitra Kadivar, de Jorge León et de l’ensemble des résidents et des artistes présents dans le film.

 

Sortie en VOD le 22 avril.

Disponible (4 euros) sur le site de Shellac : https://shellacfilms.com/films/mitra

Réalisateur :

Acteurs :

Année :

Genre :

Pays : ,

Durée : 83 mn


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

L’Avventura

L’Avventura

Avec ses tableaux panoramiques délavés par les embruns, L’Avventura reflète l’âpreté de la relation amoureuse entre homme et femme dans une comédie moderne des faux-semblants. Le film se revoit comme la déambulation contrariée de Claudia, muse antonionienne, déroulant un fil d’Ariane sans issue véritable dans l’écheveau des subjectivités. Plus troublant que jamais en version restaurée.

Manhunter

Manhunter

La ressortie d’un classique du répertoire hollywoodien, avec ce thriller de Michael Mann, est un voyage nostalgique et immersif dans les années 1980