Select Page

L’Arnacoeur

Article écrit par

Prenez une Vanessa Paradis en héritière légèrement coincée, un Romain Duris au sommet de son art – mi-hargneux, mi-séducteur – deux acolytes amoureux et drôles, ajoutez à ces ingrédients de l´action, vous obtenez « L´Arnacoeur », jolie comédie romantique.

Amour contre argent

Alex Lippi, grand brun mince aux allures de gamin, séduit les femmes désespérées ou en passe de le devenir. A deux doigts de se marier, elles tombent successivement sous le charme de ce briseur de couple aux méthodes bien rodées. Jusqu’au jour où Juliette devient sa cible, belle poupée de luxe, œnologue fortunée et accompagnée par le prince charmant. La mission d’Alex semble presque impossible, surtout qu’elle lui trouve une « gueule de con ».


 

Un duo glamour

Premier long-métrage de Pascal Chaumeil, à qui l’on doit l’excellente série télé Fais pas ci, fais pas ça, L’Arnacoeur joue la carte du charme et du glamour. C’est en suivant l’univers très fortuné de Juliette que l’on découvre la Côte d’Azur, ses voitures bling-bling et ses chèques à plus de 3000 €.

Le couple Paradis-Duris fonctionnant à merveille, le réalisateur a choisi Julie Ferrier et François Damiens pour incarner un couple parallèle, drôle et folklorique, précieuses aides dans les missions du séducteur. Helena Noguerra, sex bomb, joue le rôle de la meilleure amie de Juliette, perdue de vue depuis dix ans, qui réapparaît pour se noyer dans l’alcool et draguer tout ce qui bouge.




Cadence décadente

Même si le scénario manque d’originalité, on se laisse rapidement séduire par l’humour des dialogues, les répliques souvent moqueuses des uns et des autres, les relations parfois compliquées entre hommes et femmes, qui pourtant se terminent bien. A ne pas manquer, le clin d’œil au film Dirty Dancing, et surtout, la scène incroyable de danse entre Romain Duris et Vanessa Paradis.

Au final, mission réussie pour cette comédie française mêlant rire et amour. Divertissant, drôle, coloré, le film est donc une réussite pour Pascal Chaumeil qui, espérons-le, renouvèlera vite l’expérience du long-métrage.

Titre original : L'Arnacoeur

Réalisateur :

Acteurs : ,

Année :

Genre :

Durée : 95 mn


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

Bandits à Orgosolo

Bandits à Orgosolo

S’il est un chef d’œuvre à découvrir promptement, c’est bien « Bandits à Orgosolo » honoré en 1961 du prix de la meilleure première œuvre à la Mostra de Venise. Oeuvre circonstancielle, directe, poignante, tournée avec des non-acteurs dans leur propre rôle de composition de bergers mutiques. Western sarde, le film dégage cette authenticité palpable et palpitante
qui ne tombe jamais dans le mélo sentimental ou compassionnel. Distribué par Carlotta en version restaurée…