Select Page

Skate or die

Article écrit par

Mickey et Idriss, deux jeunes skateurs de vingt ans, sont les témoins malheureux du meurtre de trois trafiquants de drogues. Repérés par les assassins, ils se réfugient au commissariat le plus proche. Comprenant que les meurtriers sont en fait des policiers ripoux, les deux malchanceux prennent la fuite mais sont vite pourchassés par l´ensemble de la police parisienne. Seuls contre tous, les deux jeunes hommes doivent alors multiplier les acrobaties en skate, afin d´échapper à ces tueurs sans scrupules.

Une course poursuite d’une heure et demi sur fond de musique assourdissante, voilà comment peut se résumer Skate or die. Si tous les ingrédients du film pour adolescents sont réunis dans cette dernière réalisation de Miguel Courtois  -des flics méchants, des jeunes branchés qui font du skate en fumant des joints, quelques cascades, et sans oublier les innombrables coups de feu, ce film demeure pourtant d’un ennui mortel. Les spectateurs de bonne volonté seront néanmoins amusés par les grossières incohérences qui rythment l’histoire. En effet, les policiers de la capitale sont quelque peu nerveux dans Skate or die. Ils tirent à vue sur deux jeunes désarmés et devant de nombreux témoins, en pleine journée. La jeune et belle Dany, une des protagonistes, dirige, la nuit, un gros réseau de trafiquants d’herbe, dont les membres sont armés jusqu’aux dents, mais elle est aussi femme d’entretien à la SNCF la journée. A croire que la vente de stupéfiants ne rapporte plus beaucoup par les temps qui courent.

La police nationale n’est pas épargnée par Miguel Courtois, c’est le moins que l’on puisse dire. Ces représentants, à l’image de Philippe Bas, ne peuvent s’exprimer sans hurler, ce qui à la longue devient vraiment pénible. Rachida Brackni semble être la seule policière intègre et intelligente de la ville. Les forces de l’ordre apprécieront. A noter aussi : l’immense performance d’acteur du célèbre rappeur hexagonal Passi, dans le rôle d’un policier véreux, et dont le texte se résume à deux phrases. Il fallait bien ça pour contrebalancer les hurlements de Philippe Bas… Le jeu d’acteurs des deux héros, Mickey et Idriss, est aussi très loin d’égaler leurs performances en skate.
En faisant abstraction du scénario d’une absurdité totale, et de comédiens quand même très limite, le spectateur pourra peut être prendre un peu de plaisir grâce aux nombreux plans (3700) de Paris dont certains sont, il faut bien le reconnaître, assez intéressants.

Skate or die est un film qui ravira sans doute les rebelles qui sommeillent chez certains adolescents, mais il est fort conseillé aux personnes âgées de plus de 18 ans de s’abstenir, sous peine d’un ennui profond.

Titre original : Skate or Die

Réalisateur :

Acteurs : , ,

Année :

Genre :

Durée : 90 mn


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

Kanal / Ils aimaient la vie

Kanal / Ils aimaient la vie

« Kanal » ravive le spectre de la guerre. Avec cette odyssée humaine, Andrzej Wajda filme le « romantisme de l’horreur » dans la tourmente de l’insurrection de Varsovie et les convulsions de l’Histoire de la Pologne. Dantesque en version restaurée 4K distribuée par Malavida.