Select Page

Année : 1952

Vivre (Ikiru)

Mais qui donc est ce petit bonhomme aux épaules voûtées et aux binocles rondes répondant au nom de...

Read More

Le Plaisir (Max Ophüls – 1952)

En 1952, Max Ophüls adapte Maupassant et délivre son oeuvre la plus accomplie. En déclinant le thème du plaisir en trois histoires, il ouvre une véritable réflexion sur la société et ses idéaux de bonheur et de jouissance. Un vrai bijou qui porte le cinéma à sa perfection – à voir, revoir et méditer !

Read More

L’Homme tranquille (The Quiet man)

John Ford signe ici son grand retour en Irlande, et offre une magistrale leçon de style : il sublime une histoire d´amour en y insufflant toute sa propre vision du monde, et réalise au passage une comédie hilarante.

Read More

La Vie de O-Haru, femme galante

Au XVIIeme siècle, dans un temple rempli de statues du Bhoudha dont l’une lui rapelle les traits de son premier amant, Oharu, vieille prostituée encore en activité, se remémore sa vie.

Read More

L’Affaire Cicéron

Les chausses-trappes du monde de l´espionnage servent à merveille les thèmes de Mankiewicz qui offre là un de ses films les plus brillants.

Read More

L’attente des femmes (Kvinnors väntan)

Tiré de l’une de ses pièces de théâtre « Rachel et l’ouvreuse de cinéma », L’Attente des femmes est un condensé de plusieurs thématiques autour du couple, via différentes histoires racontées. Si Bergman inscrit le temps de la...

Read More

DVD « Le Manteau » d’Alberto Lattuada

Une satire réussie d´Alberto Lattuada, adaptée de la nouvelle éponyme de Gogol, à découvrir en DVD chez Carlotta. Et une fois n´est pas coutume, les bonus proposés par les excellentes éditions n´ont ici pas grand intérêt.

Read More

Vivre (Ikiru – Akira Kurosawa, 1952)

« Vivre » ne se résume pas à son questionnement métaphysique sur le sens de l’existence étriquée d’un fonctionnaire falot miné par un mal incurable. L’oeuvre vaut surtout comme un plaidoyer pro domo par son réalisateur qui, parvenu au milieu du gué, s’interroge sur son accomplissement. Un film impérissable en version restaurée.

Read More

Mandy (Alexander Mackendrick, 1952)

Ne boudons pas notre plaisir en courant voir « Mandy » qui est un véritable concentré d’émotion pure. A travers l’histoire édifiante de cette petite fille frappée de surdité congénitale et de son difficile apprentissage de la parole articulée, Alexander Mackendrick parle au tréfonds de notre coeur. Poignant.

Read More