Select Page

Vive Jacques Demy !

Article écrit par

Quatre films, quatre oeuvres inclassables qui méritaient que le CDC s’y attarde.

Le Coin du cinéphile ne pouvait refuser cette belle proposition de cinéma. (Re)voir Jacques Demy sur nos écrans, capter cette magie incandescente qui ravit tous les âges, telles sont les qualités de ce coffret DVD que l’on peut se procurer – enfin – dans tous les points de vente. Le site Il était une fois le cinéma se focalisera sur l’œuvre de Demy par le biais du Laboratoire, où tout sera dit. Avec le CDC, nous avons voulu traiter de trois œuvres qui nous paraissaient importantes car trop sous-estimées, d’où l’absence de chef-d’œuvres tels que Les Demoiselles de Rochefort, Peau d’Ane ou Lola.

Entre les courts-métrages, le balancement entre réalité et fiction que décrit 3 places pour le 26, le Joueur de flûte et ce film au titre gonflant mais osé, L’événement le plus important depuis que l’homme a marché sur la lune, c’est tout un pan du cinéma surréaliste qui est mis en avant, et rien que pour cela, il faut absolument s’attarder sur Demy, le célèbre « Jacquot de Nantes ».


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

Europe 51

Europe 51

Lion d’Or à Venise en 1952, « Europe 51 » est une parabole mystique, une quête spirituelle où l’héroïne transcende sa condition bourgeoise pour combler la perte douloureuse de son fils. Un mélodrame édifiant en version restaurée.

Le Jardin des Finzi Contini

Le Jardin des Finzi Contini

« Le jardin des Finzi Contini » est un film sur la mémoire suspendue et le temps retrouvé. C’est une œuvre impérissable qui est le véritable chant du cygne du « commandatore » Vittorio de Sica. Eblouissant d’émotion contenue dans sa version restaurée.