Select Page

Waitress

Article écrit par

>. Affublée d´un mari ô combien macho, égoïste et possessif, Jenna ne se raccroche qu´à deux choses afin de garder la tête hors de l´eau : ses amies, Becky et Dawn (interprétée par la réalisatrice elle-même), et ses tartes. L´héroïne de cette comédie sucrée/salée a en effet une passion et un talent exceptionnel pour réaliser […]

<< Le grand mystère de Jenna Hunterson, c´est comment une fille aussi géniale peut avoir une telle vie >>.

Affublée d´un mari ô combien macho, égoïste et possessif, Jenna ne se raccroche qu´à deux choses afin de garder la tête hors de l´eau : ses amies, Becky et Dawn (interprétée par la réalisatrice elle-même), et ses tartes. L´héroïne de cette comédie sucrée/salée a en effet une passion et un talent exceptionnel pour réaliser des tartes, plus insolites les unes que les autres. Cette reine de la pâtisserie est alors adorée par les clients de chez Joe´s Dinner où elle travaille en tant que serveuse avec ses deux amies.

Cette jeune fille, qui s´est mariée bien trop vite et bien trop tôt, réalise, avec amertume, la vie étriquée dans laquelle elle est enfermée. Elle rêve alors de liberté, de pouvoir s´enfuir. Mais ce rêve lui paraît de plus en plus lointain lorsqu´elle apprend qu´elle est enceinte d´Earl, son mari qu´elle n´aime pas. Ce bébé, qu´elle ne désire absolument pas, donnera lieu à des scènes très cocasses qui la lieront – intimement – à l´unique gynécologue de la ville.

Son seul moyen d´échapper à cette vie réside dans ses tartes. Elle se réfugie alors dans sa cuisine. Mais il ne faut surtout pas y voir un cliché de la ménagère de moins de 50 ans. C´est tout le contraire. La cuisine, c´est son art, son défouloir, sa façon de s´exprimer. C´est grâce à son talent et entre ses mains que naissent de merveilleuses, et parfois étonnantes, recettes. Ses tartes sont le reflet de ses états d´âme, de son amour tout comme de sa colère. Elle crée. Le film se transforme ainsi en véritable défilé culinaire, mélangeant couleurs et saveurs, où se succèdent la tarte coup de foudre, la coquine au potiron, la seule à Chicago, mais aussi la baby beurk, la Earl va me tuer si je le fais cocu (coulis de mûres et groseilles baignant dans une sauce chocolatée) ou encore la loser enceinte et larmoyante (cake et bouillie de céréales. Le tout flambé, bien sûr).

Waitress est bien un conte, un conte gourmand. Mais il s´inscrit dans la réalité. Loin de l´amour fou naissant entre une princesse et son prince, Waitress ressemblerait plutôt à une sorte de fable des temps modernes dans laquelle la princesse subit son présent tout en rêvant son futur, et où le prince, qui n´a rien de charmant, se rapproche surtout du crapaud. Jenna, la serveuse de notre conte contemporain, tentera donc d´échapper au carcan qu´est sa vie, non pas grâce à son prince mais plutôt malgré lui.

Pleine de fougue et d´énergie, cette comédie dramatique délivre surtout une grosse bouffée d´optimisme. La moralité, qui peut paraître un peu simpliste, est amenée avec douceur et subtilité. Il n´est jamais trop tard pour reprendre sa vie en mains et la transformer si l´on se sent trop à l´étroit dans l´ancienne (il ne faudrait pas oublier que nous sommes aux Etats-Unis, pays de la deuxième chance, où tout est possible).

Mais Waitress est avant tout le résultat d´une délicate combinaison. Mélangez un peu d´humour avec beaucoup d´amitié et une bonne dose de courage. Rajoutez une pincée d´optimisme et un nuage de fraîcheur. Vous obtiendrez ainsi la recette parfaite d´une comédie charmante et réussie. Adrienne Shelly nous sert ici une belle tranche de vie dans un moule à tarte tout d´or vêtu. Musiques qui swinguent et couleurs pétillantes font que l´on sort de la salle le sourire aux lèvres et un drôle de petit air résonnant dans la tête.

Titre original : Waitress

Réalisateur :

Acteurs : , , , , , , ,

Année :

Genre :

Durée : 107 mn


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

Qui a tué le chat?

Qui a tué le chat?

Après “l’argent de la vieille”(1972) et avant “le grand embouteillage”(1979), Luigi Comencini se commet dans une satire implacable qui vise à débrouiller l’écheveau des travers de la société de son temps. Sous le vernis de la farce à l’absurde déjanté s’écaille une vision lucide et décomplexée. Décapant.

Casanova, un adolescent à Venise

Casanova, un adolescent à Venise

“Casanova, un adolescent à Venise” dépeint une tranche de la vie picaresque de l’auteur-mémorialiste libertin de “Histoire d’une vie”, Giacomo Casanova. Cinéaste de “l’innocence perdue”, Comencini s’inspire des tableaux de genre du peintre vénitien Pietro Longhi pour leur insuffler le mouvement comme autant de saynètes croquant les moeurs dissolues de l’aristocratie de la république vénitienne au siècle des lumières le tout somptueusement enchâssé sur la toile de fond en trompe-l’œil de la lagune.

Où est la liberté?

Où est la liberté?

Tamasa distribue en digipack blu-ray/dvd la seule comédie néo-réaliste italienne signée Rossellini sortie en France en 1961 et peu vue depuis : “Où est la liberté ?”. Une curiosité au burlesque tragi-comique…