Select Page

The Town

Article écrit par

Adaptation du best-seller « Prince of the Thieves » de Chuck Hogan, « The Town » est un thriller bien ficelé. De et avec Ben Affleck, le film se déroule à Boston, où le braquage se transmet de père en fils…

Charlestown, surnommé « The Town », est un quartier de Boston où s’affrontent sans gêne les bad boys et la police. Après l’enlèvement d’enfants à Boston dans son précédent film Gone baby gone, Ben Affleck continue de tourner dans la ville de son adolescence. Explorer les quartiers dangereux, le côté sombre de la city qui compte le plus de braquages par heure aux États-Unis, rien de plus palpitant…

 

Fine équipe pour gros pactole

Quatre gars issus de Charlestown donc, brillants et inventifs, commencent à braquer successivement des banques. Doués, ils déjouent les systèmes de sécurité mis en place afin de mieux obtenir leurs gains. Tout bascule le jour où Douglas (Ben Affleck) s’attache sentimentalement à la directrice d’une des banques récemment braquées.

Au-delà d’un scénario légèrement déjà vu, on trouve dans The Town une véritable complicité entre les acteurs. Rien n’est impossible dans les événements qui se déroulent, tout porte à confusion, jusqu’à l’annonce digne d’un documentaire au début du film : « Charlestown me détruit mais j’aime Charlestown » (un habitant du quartier).

Une histoire d’amour sur fond de violence

Ben Affleck dans le rôle d’un vilain garçon au grand cœur, on y croit. Sans rêveries ni esprit fleur bleue, l’histoire d’amour impossible entre une victime et son bourreau passe comme une lettre à la poste. À côté de cela, la jeune Blake Lively – Serena dans Gossip Girl – se débrouille bien dans le rôle d’une fille provocatrice, perdue et mère d’une petite Shyne. Dans un tout autre registre de série, on retrouve Jon Hamm en chef du FBI, acteur  vedette de la série Mad Men.

Du squelette à la mamie

Un vrai braquage ne se fait jamais à visage découvert, alors pourquoi ne pas tester le masque de squelette tout droit sorti d’un film d’horreur, ou plus drôle encore, celui de la grand-mère au sourire inquiétant ? Originalité du film, rire au moment même où la scène se présente comme critique. Une balle dans la tête, du sang, un thriller bien corsé et pourtant, plusieurs touches d’humour tout au long du film. Une recette qui fonctionne.

Titre original : The Town

Réalisateur :

Acteurs : , , , ,

Année :

Genre :

Durée : 123 mn


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

Les chemins de la haute ville

Les chemins de la haute ville

Styliste jusque dans le détail flamboyant de l’adaptation, Jack Clayton circonscrit les fourvoiements d’un rastignac provincial dérouté sur « les chemins de la haute ville ». Soixante ans après sa sortie fracassante, le film marque encore les esprits par le prurit des désirs inassouvis qu’il déclenche en nous. Un soap opéra férocement jouissif en version restaurée 4K.

Camille

Camille

Voir ce film est comme ouvrir le journal : reportage en une dizaine de pages du conflit en Centrafrique avec photos exclusives de Camille Lepage.

Joker

Joker

Amas d’abîme sur lequel tente de danser un corps ravagé, « Joker » repose tout entier sur la composition démentielle de son acteur.

Gemini man

Gemini man

De retour sur les écrans, Will Smith s’impose un rôle dans la continuité logique de sa carrière dans le nouveau projet de Ang Lee, réalisateur et producteur taïwanais notamment reconnu pour sa capacité d’adaptation au fond et à la forme.