Select Page

Festival Corto Del Med

Article écrit par

Et non, Avignon n´est pas uniquement une ville de théâtre. Le Festival Corto Del Med le prouve activement du 24 au 27 avril.

Le Festival Corto Del Med, festival de courts métrages méditerranéens, se rendra d’Egypte au Liban durant quatre jours rythmés par diverses projections, expositions et concerts au cœur de la célèbre Cité des Papes.

Créée en 2006 par « un groupe de professionnels de la culture, de la communication, de l’éducation et de l’interculturalité », l’association AlterMED a comme projet de « favoriser les échanges culturels et éducatifs autour du bassin méditerranéen ».

L’idée à l’origine de ce festival vient de Bahaa Talis, artiste photographe cairote, dont de nombreux clichés, ainsi que ceux de l’artiste libanaise Rima Maroun, donneront vie aux murs de la Bibliothèque universitaire d’Avignon et du Liptzik Café.
Bahaa Talis a en effet constaté une trop grande méconnaissance de la création contemporaine égyptienne hors de ses frontières. Sa collaboration avec AlterMED a alors donné naissance au Festival Cléopâtre sur le Pont d’Avignon renommé par la suite Corto Del Med.

Afin d’ouvrir sur les cultures de la Méditerranée, le festival invite chaque année un pays. Pour cette deuxième édition, le Liban est à l’honneur en Avignon. Outre une visibilité des films, une ouverture sur un autre monde, d’autres cultures, le Festival Corto Del Med, voyagera et s’installera dans les différents pays avec lesquels il aura travaillé et mettra également en place différents partenariats avec des salles, associations et festivals de ces divers pays.

Mais le Festival en lui-même reste une belle occasion de découvrir un Cinéma, des réalisateurs… Côté Liban comme côté Egypte, vous pourrez ainsi pénétrer dans les univers de nombreux cinéastes. Un premier prix sera remis par un Jury constitué de professionnels du cinéma. Un second prix, le Prix Fnac, sera remis par un Jury composé d’adhérents de la Fnac.

Autour des ces projections de courts métrages, la vidéothèque du campus universitaire organisera également le visionnage de plusieurs longs métrages libanais et égyptiens. Le festival se déroulera également sur fond de repas libanais, de concerts de musique orientale et d’expositions photos.

Pour une belle rencontre entre les deux rives qui entourent la Grande Bleue…


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

La vie criminelle d’Archibald de la Cruz

La vie criminelle d’Archibald de la Cruz

La période mexicaine de Luis Bunuel, cinéaste expatrié, contient en germe les obsessions qui irriguent l’intégralité de ses films. L’occasion de réévaluer la vie criminelle d’archibald de la Cruz à l’aune de sa restauration. Tragi-comédie triviale de la frustration à mi-chemin entre cruauté primitive et urbanité patricienne, l’œuvre, mésestimée, procure un frisson d’horreur mêlé de volupté coupable. En version restaurée…

Tranchées

Tranchées

Jeune documentariste et reporter international, Loup Bureau s’est immergé dans les tranchées de la guerre du Donbass, en 2020…
Il en ressort un documentaire remarquable sur une guerre qui nous renvoie 100 ans en arrière.