Ciné Nordica : cinq jours de cinéma nordique

Article écrit par

Pour célébrer comme il se doit la fin de l´hiver, pourquoi ne pas foncer à la 4e édition de Ciné Nordica, festival consacré exclusivement au cinéma nordique ? Voici une belle occasion d´explorer le grand Nord tout en restant blotti bien au chaud dans une salle de cinéma parisienne…

Cette année, le festival gagne de l’ampleur et étend son territoire jusqu’en Islande ! Venez donc admirer le fleuron du cinéma norvégien, finlandais, danois, suédois et islandais, à commencer par les cinq longs métrages nominés en 2011 pour le prix du « Meilleur Film Nordique » décerné par le Conseil Nordique. Si le prix a été remporté l’année dernière par Pernilla August pour Svinalängorna (Beyond), chacun sera libre de défendre, à l’issue des projections, son candidat fétiche.

Cinq films nominés en 2011 pour le prix du « Meilleur Film Nordique » :
Sanfheden Om Mand (Truth About Men) de Nicolaj Arcel – Danemark, 2010.
Oslo 31. August (Oslo 31 Août) de Joachim Trier – Norvège, 2011.
Svinalängorna (Beyond) de Pernilla August – Suède, 2010.
Hyvä Poika (The Good Son) de Zaida Bergroth – Finlande, 2011.
Brim (Undercurrent) de Árni Ólafur Ásgeirsson – Islande, 2010.

Ciné Nordica permettra également aux spectateurs français de découvrir ou redécouvrir les films nordiques qui ont marqué l’année 2011 (Oslo 31 août de Joachim Trier, Happy Happy d’Anne Sewitsky, …) ainsi que les chefs-d’œuvre d’Eric Løchen (La Chasse, Objection).

Cerise sur la bûche glacée, une soirée fantastique est prévue le vendredi 9 mars pour faire trembler les peureux. Dimanche 11 mars, de 13h à 15h, mélomanes et curieux en tous genres sont conviés à un Musik-Bar, collation musicale à déguster autour d’un lunch nordique. À partir de 14h, la musique live de Jacobsen & Poulsen, duo guitare-saxophone danois au répertoire chansons-jazz-folk, résonnera agréablement aux oreilles des convives. Enfin, ne manquez pas la rencontre organisée jeudi 8 mars avec Marjane Satrapi, qui viendra présenter aux spectateurs son coup de cœur nordique : Cris et Chuchotements d’Ingmar Bergman.
 
 

 
Les horaires des séances et l’ensemble du programme sont à consulter sur le site de Ciné Nordica.

Du 7 au 11 mars 2012
Lieu du festival : Cinéma et Salon du Panthéon
13, rue Victor-Cousin
75005 Paris


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

WESTFIELD STORIES SAISON 2

WESTFIELD STORIES SAISON 2

Interview de Nathalie PAJOT, Directrice Marketing France d’Unibail-Rodamco-Westfiel. Elle nous présente la deuxième édition du Festival de courts-métrages Westfield Stories auquel est associé Kourtrajmé, le collectif de jeunes cinéastes crée par Ladj Ly.

Cycle Mani Kaul, cinéaste féministe de l’errance et du voyage intérieur

Cycle Mani Kaul, cinéaste féministe de l’errance et du voyage intérieur

Le cinéma de Mani Kaul dépeint subtilement la manière dont la société indienne traite ses femmes. On peut qualifier ses films d’art et essai tant ils se démarquent de la production commerciale et sont novateurs par leur forme originale. Avec une âpreté et une acuité douloureuses, le réalisateur hindi décline le thème récurrent de la femme indienne délaissée qui subit le joug du patriarcat avec un stoïcisme défiant les lois de la nature humaine. Un mini-cycle à découvrir de toute urgence en salles en versions restaurées 4K.

Le chant des vivants

Le chant des vivants

Quitter son pays, essuyer les coups, traverser la mer… Mais si le pire était à venir ? Survivre n’est pas un tout. Cécile Allegra propose à de jeunes exilés de penser l’après, par l’art-thérapie. Le chant des vivants est une douloureuse mélodie de laquelle advient une merveille cinématographique.