Select Page

Visions de la fin du monde

Article écrit par

Un Coin du cinéphile dans l’air de la fin des temps…

Le cinéma n’a pas attendu le farfelu contexte alarmiste actuel pour filmer la fin du monde. Se nourrissant des inquiétudes des sociétés d’alors (Seconde Guerre mondiale, Guerre froide, 11 septembre 2001), l’Apocalypse est un horizon menaçant et récurrent dans l’inconscient collectif . Au cinéma, la science-fiction ou le film catastrophe seront les genres les plus plébiscités pour traiter de ce thème propice à des images spectaculaires. Cela donnera entre autres les productions à grand spectacle de George Pal dans les années 50 comme Le Choc des mondes  ou La Guerre des mondes, dont les successeurs seraient plus tard Armageddon (Michael Bay) et Deep Impact (Mimi Leder). Sorti de l’écueil grand spectacle, cette thématique permettra pourtant des œuvres aux messages plus déroutants : pacifique dans Le Jour où la Terre s’arrêta de Robert Wise, alarmiste et solennel dans Le Dernier rivage de Stanley Kramer, politisé avec Le Monde, La chair et Le diable ou mystérieux et introspectif dans le méconnu Le Dernier survivant de Geoff Murphy.

Bonne lecture avant un prochain Coin du cinéphile consacré à René Clair.


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

Leur souffle

Leur souffle

Des cinéastes de mauvaise foi qui peinent à animer leurs images et leurs sons, dans un film qui globalement manque d’attrait et de passion, malgré quelques rayons de soleil.

Travail au noir

Travail au noir

Usant jusqu’à la trame de la dissonance, Jerzy Skolimowski laisse éclater un ton iconoclaste qui renouvelle avec bonheur la litanie amère des films-constats auxquels nous a habitué le désarroi polonais. Ressortie en salles.

Un Américain bien tranquille

Un Américain bien tranquille

Confronté à l’adaptation de ce brûlot anti-américain de Graham Greene, Joseph Mankiewicz héroïse l’antagoniste américain et humanise le protagoniste-narrateur anglais sur la toile de fond chaotique d’une guerre d’Indochine asymétrique. En version restaurée.