Select Page

DVD « Le choix de Luna »

Article écrit par

A la fois touchant et sensible, « Le Choix de Luna » nous plonge dans une histoire d´amour attaquée par l´intégrisme, la stérilité, l´alcool et l´indécision. Portrait d´habitants de Sarajevo et surtout, portrait de femme.

Après Sarajevo, mon amour sur la relation mère-fille, la réalisatrice Jasmila Zbanic aborde le couple, ses difficultés et ses échecs dans Le Choix de Luna. Ils sont deux, à Sarajevo, ils s’aiment et n’hésitent pas à aller aux toilettes l’un devant l’autre. Luna et Amar, hôtesse de l’air et contrôleur aérien, vivent ensemble dans une ville marquée par la guerre, pleine de contradictions et devenue musée à ciel ouvert. Mais après un pique-nique entre amis, Amar croise une vieille connaissance de l’armée, convertie au wahhabisme : femme voilée, pas de contact entre les deux sexes, pureté de l’esprit et barbe. Les deux hommes se revoient, quelques jours après le licenciement d’Amar pour alcoolisme – une faute grave. L’homme lui propose un emploi, qu’il accepte sans le consentement de Luna. Ce nouveau poste l’emmène loin de sa bien-aimée, soudain isolé du monde dans un camp dédié à l’Islam, nouveau havre de paix pour Amar.

L’actrice Zrinka Cvitesic, à droite, dans Le choix de Luna
 
Le couple doit faire face à cette nouvelle situation. Sauf que la réalisatrice, finement, prend partie pour Luna, décidant de la suivre dans sa conquête et sa persévérance pour la sauvegarde de son couple. Caméra de l’intime, du sensible : Jasmila Zbanic arrive avec une grande maîtrise à montrer la souffrance d’une femme qui doit choisir, agir et se décider rapidement.

Tout comme dans le film iranien Une séparation de Asghar Farhadi, Le choix de Luna marque par la finesse d’un scénario où chaque personnage est déterminant. De Luna, interprétée par la merveilleuse Zrinka Cvitesic, à Amar, sans oublier la grand-mère de Luna, incroyable dans son rôle de rescapée de la guerre, l’ensemble du casting est excellent. On note une véritable complicité entre les personnages, mais aussi dans les dialogues sur la question de l’amour et de la femme en Bosnie. Qui sont-elles ? Comment les unes et les autres se comportent-elles ? De quoi rêvent-elles ?

Indéniablement, Le choix de Luna prend partie non pas contre l’Islam, mais pour la compréhension des modes de vie de chacun. A travers le portrait d’une femme qui s’obstine à aimer malgré les circonstances et d’un homme perdu qui trouve refuge auprès d’une communauté intégriste, on découvre une histoire de sentiments, un combat pour l’amour et surtout, des acteurs d’un charisme forçant l’admiration.

Sans conteste l’une des incontournables sorties DVD du moment !

 

DVD Le Choix de Luna, de Jasmila Zbanic
Acteurs : Zrinka Cvitesic, Leon Lucev, Ermin Bravo, Mirjana Karanovic, Marija Kohn
Durée : 100 Minutes
Disponible à la vente le 15/06/2011

 

 


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

She Will

She Will

À mi-chemin entre l’univers de Ari Aster et de Dario Argento, She Will de Charlotte Colbert est un film à l’esthétique envoûtante, qui n’a pourtant pas su répondre à sa propre ambition.

Cadavres exquis

Cadavres exquis

Les cadavres exquis du titre évoquent les dépouilles parcheminées de l’ossuaire de Palerme autant que l’ hécatombe de dignitaires de justice froidement assassinés. Dans ce climat chargé de gravité mortuaire, Francesco Rosi épingle la collusion des pouvoirs politico-judiciaires dans les années de plomb qui secouent l’Italie. A redécouvrir en version restaurée.

Main basse sur la ville

Main basse sur la ville

Loin de paraître datés, les films de Francesco Rosi apparaissent aujourd’hui plus prégnants que jamais. A la charnière du documentaire et de la fiction réaliste, ils appartiennent au genre didactique, qui explorent les zones d’ombre et l’opacité de la réalité sociale italienne comme l’on assemble les fragments d’un puzzle tout en ménageant une fin ouverte. Focus sur un thriller politique quasi intemporel.