Select Page

6e édition du festival Mauvais Genre

Article écrit par

L´édition 2012 du festival Mauvais Genre se déroulera du 4 au 9 avril dans la bien belle ville de Tours. Nous y serons, et d´avance, le cru s´annonce réjouissant.

Évènement à la popularité grandissante, Mauvais Genre pourrait bien avec cette sixième itération présidée par Benoit Delépine en personne franchir un nouveau palier. Les films en compétition révèlent en tous cas une programmation plutôt variée et internationale. La projection du dernier opus de Tsukamoto (l’intriguant Kotoko) côtoie l’actioner indonésien The Raid ou encore le thriller mexicain Miss Bala de Gerard Naranjo. Trois longs métrages radicalement différents dans leur conception du genre mais qui ont déjà fait forte impression depuis leurs débuts en festivals. D’autres films pourraient bien créer la surprise comme le très fantastique Marianne du suédois Filip Tegstedt ou encore Crawl de l’australien Paul China, à l’ambiance déroutante. Une sélection de courts métrages internationaux sera également présentée, notamment lors d’une « Nuit Interdite » qui promet de bien belles choses…
 
En dehors de la compétition, on retrouvera un hommage à Ken Russell avec en ouverture du festival la projection du film Les Diables. D’autres réjouissances sont attendues comme Morituris, une production Uwe Boll aux allures fulciennes, et bien sûr Planet Of The Vampire Women de Darin Wood, qui devraient tous deux incarner la facette la plus musquée du festival ! On notera également la collaboration du magazine Mad Movies à travers la sélection Mad in France et une séance dédiée aux courts métrages de genre issus de l’Hexagone. Enfin, Metal Hurlant Chronicles, la première série de science-fiction française dévoilera ses deux premiers épisodes en exclusivité. Avec un concept diablement ambitieux (l’univers change à chaque épisode !), MHC promet peut-être enfin une vraie surprise dans le petit monde des séries françaises.
 
Voilà pour les grandes lignes d’une 6e édition de Mauvais Genre qui annonce une programmation variée et rafraîchissante. Rendez-vous à la clôture pour le bilan complet d’un festival qu’on espère riche en surprise et en spontanéité.
 

 


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

Le testament du Docteur Mabuse

Le testament du Docteur Mabuse

En 1922, Fritz Lang a laissé son génie du mal incurablement fou. Sous la pression du succès populaire, il le ressuscite à l’écran, plus mort que vif, en 1933 dans « Le testament du docteur Mabuse » où les virtualités du parlant prolongent son pouvoir tentaculaire par l’emprise de la machinerie moderne. Hypnotique. En version restaurée.