Select Page

Réalisateur : Takeshi Kitano

Outrage

Dans son nouveau film, Kitano renoue avec ses premières amours : violence, noirceur et mafia. Mais le grand artisan du cinéma japonais est loin d’avoir perdu son talent… bien au contraire, comme le bon vin, il se bonifie avec le temps.

Read More

Achille et la tortue

Dernier volet d’une trilogie conceptuelle entamée avec « Takeshis' » (2006) puis « Glory to the filmmaker ! » (2008), « Achille et la tortue » feint longtemps l’assagissement, pour mieux mettre en place la radicalisation de son projet : intégrer dans le geste d’art sa propre critique.

Read More

Glory to the Filmmaker ! (Kantoku Banzai)

Succédant à un Takeshi’s déjà très conceptuel et déroutant, le treizième long-métrage du maître nippon (initialement intitulé « Opus 19/31 ») est une aventure de cinéma… unique en son genre.

Read More

Takeshis´

Film ésotérique qui a dérouté plus d´un spectateur, Takeshis´ est multiple et symbolique, ouvert à de nombreuses interprétations possibles. Voici, je l´espère, quelques clés de décryptage.

Read More

Getting Any ?

Alors bon, on ne va pas essayer de vous faire croire que Getting any ? est le chef-d´oeuvre méconnu du japonais taciturne, à ranger d´emblée entre Hana-bi et Sonatine. Non, c´est un film de tâcheron qui ne cherche pas à contribuer à un quelconque grand-oeuvre, une grosse pochade seulement symptomatique de son époque, et qui permet de remettre un peu en perspective, par le petit bout de la lorgnette, certaines obsessions esthétiques que l´on retrouve dans ses autres films. C´est moche, c´est bête, c´est pas respectable pour deux sous, et c´est ça qu´est bien.

Read More

L’été de Kikujiro

Le temps d’un été, le cinéaste se libère de ses figures mortuaires, les prend à contre-pied tout en restant cohérent vis à vis de ses oeuvres passées. Et si Takeshi Kitano était le cinéaste de l’enfance?

Read More