Select Page

(S)ex List

Article écrit par

Une énième sex-comédie gentiment drôle et un brin sexiste. Pas de doute, les amateurs du genre aimeront !

Hollywood a décidément la libido en ébullition cette année ! Pas moins de trois films contiennent le mot « sexe » dans leur titre (du moins pour la mouture française) : Sex friends, Sexe entre amis, et maintenant (S)ex List, très mauvaise traduction, ou plutôt traduction « marketeuse » de What’s your number ? ! Sont-ils foncièrement différents ? Non, même recette du succès : la mise en scène d’une fille paumée, un brin excentrique et donc hyper attachante qui n’arrive pas à trouver le grand amour et se rend compte au bout d’une heure et demi qu’en fait elle est amoureuse de son vieil ami d’enfance, un garçon super sexy et à la pointe de la coolitude.

Sincèrement, une sex-comédie reste une sex-comédie et (S)ex List ne renouvelle pas le genre. Dans celle-ci, le récit se fonde entièrement sur une étude, qui s’avère réelle : après plus de vingt partenaires pour une femme, la chance de trouver un mari est pratiquement inexistante. Ally, la fille paumée un brin excentrique campée par Anna Faris, prend ce constat au pied de la lettre et comme elle a déjà vingt conquêtes, elle décide de partir à la chasse aux « ex ». Il s’en suit une enquête à l’aide de son voisin, le garçon super sexy interprété par Chris Evans (Captain America), à moitié nu pendant les trois quart du film (mais qui s’en plaindrait ?), pour retrouver un à un les partenaires d’Ally. Comme dans tous les films du genre, on connaît la fin dès les premières minutes mais, avec pour chef d’orchestre un réalisateur (Mark Mylod) et des scénaristes (Gabrielle Allan, Jennifer Crittenden) spécialisés dans la série TV, le traitement est plutôt bien ficelé.

La première heure du film est rondement menée. Anna Faris, trop méconnue du grand public, est drôlissime, notamment dans une scène où pour reconquérir un amant anglais, elle passe sans sourciller de l’accent britannique à l’accent de Borat. Le film propose également une très jolie galerie de guest comme Zachary Quinto, Andy Samberg ou Martin Freeman. Le rythme est enlevé et on a le sourire aux lèvres sans relâcher notre attention.
 

Le gros problème vient de la deuxième partie du film et de sa conclusion. Sans comprendre pourquoi, on se retrouve projeté dans un conte de fée mielleux enchaînant les poncifs et les clichés qu’il avait pourtant réussis à éviter jusque-là. Difficile de ne pas être énervé devant cette célébration du bonheur et de l’amour avec un grand A où le but de la vie d’une femme est de se trouver un mari. N’est-ce pas un peu réducteur ? Enfin, comment accepter cette conclusion sexiste qu’un homme qui a cent cinquante conquêtes au compteur est un dieu du sexe alors qu’une femme qui sort avec vingt garçons est une « salope » ?

Bref, (S)ex List est gentiment drôle et très bien servi par ses acteurs  mais, la conclusion trop mielleuse voire sexiste vient ternir ce départ prometteur. Néanmoins, pas de doute que ce film plaise aux amateurs du genre !

Titre original : What's Your Number?

Réalisateur :

Acteurs : ,

Année :

Genre :

Durée : 108 mn


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

Stella Dallas

Stella Dallas

Barbara Stanwyck délaisse les rôles juvéniles et provocateurs des débuts pour un magnifique portrait de mère dans un somptueux mélodrame.