Select Page

Festival Séries-Mania

Article écrit par

Plus qu’un jour avant le coup d´envoi de la seconde édition de « Séries-Mania », l´unique et seul festival entièrement dédié à la série télé !

Les séries télévisées ont sévèrement la côte, et si les cinéphiles partagent désormais leur temps entre le dernier film des frères Coen et la nouvelle saison de Mad Men, on n’aurait pas cru il y a 10 ans de cela que ce succès se traduirait par l’organisation d’un festival spécifiquement consacré à la production télévisuelle. En 2010, a pourtant eu lieu la première édition du festival « Séries-Mania », organisé par le Forum des Images, haut lieu de cinéphilie situé au cœur de Paris.

Un bilan déjà ultra positif, avec une fréquentation très enthousiasmante, une programmation de réelle qualité et des conférences passionnantes : ce premier essai avait prouvé que la consommation de séries n’était plus seulement une activité solitaire, à vivre sous la couette, en subissant la mauvaise qualité du streaming ou pour faire oublier une mauvaise journée. Les séries avaient rassemblé leurs fans parisiens dans une ambiance fébrile et bon enfant, et nul doute que ce second rendez-vous s’annonce tout aussi excitant !

Au programme, du 11 au17 avril, un florilège des nouvelles meilleures séries américaines, anglaises et françaises, mais aussi un panorama de pépites moins connues venant de Corée du Sud, d’Israël ou du Canada, illustrant la mondialisation créative du phénomène. A noter que l’équipe du Forum des Images à conçu une programmation aussi pointue que réactive, au sens où ce sont les saisons 2, 3, voire 4 des séries déjà familières du public qui seront présentées. Plusieurs diffusions intégrales, de 22h à 5h du matin pour les aficionados, avec petit déjeuner au matin, des rencontres, soirées thématiques (l’atelier maquillage spécial revenants et zombies pendant la diffusion de la géniale série US The Walking Dead), mais aussi des conférences sur ce nouvel art (à débattre justement), ses spécificités et de nombreux spécialistes qui viendront nous offrir des grilles de lecture adaptées sur nos nouveaux passe temps favoris. Par ailleurs, Séries-Mania organise aussi plusieurs tables-rondes ouvertes au public, où les professionnels du milieu s’entretiendront sur les nombreuses problématiques et opportunités qui travaillent un milieu déjà bien installé dans l’économie des médias.

On ne peut que saluer le projet, pendant que les séries vivent peut-être leur âge d’or, de réunir les nouveaux « sériephiles » autour d’un grand écran désormais plus seulement réservé au 7ème art.

Et parce que l’équipe d’Il était une fois est bien sympa, on vous donne notre sélection des événements à ne pas rater parmi une programmation très bien remplie :

Conférence Regards croisés sur Mad Men : L’université conquise par les séries. Mardi 12 avril,17h30
Iris (Corée du Sud, saison 1) Jeudi 14 avril, 17h30
Treme (Etats-Unis, saison 1) Mardi 12 avril, 18h30, précédée par la mini-conférence L’histoire américaine revisitée par Pierre Cerisier (auteur du blog : le Monde des séries)
Xanadu (France), l’intégrale diffusé de 15H30 à 0H30 le samedi 16 avril
Misfits (Grande-Bretagne, saison 2), samedi 16 avril 17h00

Toute la programmation sur : http://www.series-mania.fr/
 


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

Biographie de la benjamine Eleonor Marx, ce film un peu décousu aborde de manière plutôt intime le combat féministe.

La vie criminelle d’Archibald de la Cruz

La vie criminelle d’Archibald de la Cruz

La période mexicaine de Luis Bunuel, cinéaste expatrié, contient en germe les obsessions qui irriguent l’intégralité de ses films. L’occasion de réévaluer la vie criminelle d’archibald de la Cruz à l’aune de sa restauration. Tragi-comédie triviale de la frustration à mi-chemin entre cruauté primitive et urbanité patricienne, l’œuvre, mésestimée, procure un frisson d’horreur mêlé de volupté coupable. En version restaurée…

Tranchées

Tranchées

Jeune documentariste et reporter international, Loup Bureau s’est immergé dans les tranchées de la guerre du Donbass, en 2020…
Il en ressort un documentaire remarquable sur une guerre qui nous renvoie 100 ans en arrière.