Select Page

Festival Séries Mania : c’est parti !

Article écrit par

La saison 3 du Festival entièrement dédié aux Séries vient d’ouvrir ses portes. Au programme, l’événement « Game of Thrones », des découvertes et nouveautés britanniques et françaises, des perles comme « Borgen » ou « Top Boy », de l’amusement avec « New Girl » et « Les Lascars », bref, encore une fois une sélection originale et variée !

« Les fans sont les gardiens de la mémoire des personnages » nous dit Olivier Joyard, presque en conclusion de son excellent documentaire Series Addict. Présenté le tout premier jour du festival, le film fait un tour d’horizon des comportements désormais familiers d’addiction aux séries, de notre façon de les visionner jusqu’aux phénomènes culturels et identitaires qu’elles engendrent. Manière de dire peut-être, en exergue d’un troisième rendez-vous qui s’annonce à vue de nez aussi bien fréquenté que les deux premières éditions, que les séries ne sont pas seulement un plaisir solitaire de fans, accrochés à leur ordinateur nuit après nuit ; mais bien un objet culturel à part entière, autour duquel se réunit la communauté déjà fidèle au jeune rendez-vous Séries Mania.

 

  Zooey Deschanel dans New Girl 
En plus de séries américaines cette année très « bling », certaines présentées pour la première fois (Smash, Luck, Pan Am), d’autres prolongeant leurs rendez-vous avec le festival (intégralité de la saison 2 de The Walking Dead), Séries Mania va cueillir le meilleur de la création télévisuelle un peu partout sur le globe.

Parmi une programmation large et ouverte au goût de chacun, nous avons anticipé pour vous quelques temps forts artistiques :

– Tony Ayres, respectivement créateur de l’une et coproducteur exécutif de l’autre, viendra accompagner deux jeunes séries australiennes, The Slap, et The Straits, et parler du travail de showrunner lors d’un débat suivant la projection de The Slap.
– Le grand évènement de l’automne sur Arte, la série politique danoise Borgen, revient pour le début de sa saison 2 et sera diffusée avec malice le dernier jour du festival (22 avril), accessoirement jour de vote pour nous autres…
– Les deux premiers épisodes de The Shadow Line, probablement la plus belle mini-série anglaise depuis State of Play. À ne manquer sous aucun prétexte !
– Suivi d’un débat sur les spécificités des séries venues de Corée du Sud, dont City Hunter, thriller d’action se situant dans les années 1980 qui sera présenté pour la première fois en France.
– Et enfin, d’ores et déjà identifiée à The Wire, maître étalon de toutes les séries, Top Boy, nouvelle production britannique, promet une sauvage immersion dans les gangs et les trafiquants de drogues londoniens.

Retrouvez toutes les dates, horaires et rendez-vous de cette édition, qui se déroulera du 16 au 22 avril 2012, sur le site internet du Forum des Images.


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

La vie criminelle d’Archibald de la Cruz

La vie criminelle d’Archibald de la Cruz

La période mexicaine de Luis Bunuel, cinéaste expatrié, contient en germe les obsessions qui irriguent l’intégralité de ses films. L’occasion de réévaluer la vie criminelle d’archibald de la Cruz à l’aune de sa restauration. Tragi-comédie triviale de la frustration à mi-chemin entre cruauté primitive et urbanité patricienne, l’œuvre, mésestimée, procure un frisson d’horreur mêlé de volupté coupable. En version restaurée…

Tranchées

Tranchées

Jeune documentariste et reporter international, Loup Bureau s’est immergé dans les tranchées de la guerre du Donbass, en 2020…
Il en ressort un documentaire remarquable sur une guerre qui nous renvoie 100 ans en arrière.