Select Page

Clermont Ferrand, Jour 2

Article écrit par

Séjourner à Clermont Ferrand pendant le festival est une belle chance : non seulement des courts métrages du monde entier s’offrent à nous pendant toute une semaine, mais en plus les spécialités culinaires de la région sont à (re)découvrir elles aussi…

Tel le court métrage idéal, le temps passe hélas trop vite à l’heure des bons repas. Nos assiettes se vident en un clin d’oeil, en nous laissant comme cadeau le souvenir durable d’une sensation, d’un arôme, d’une texture particulière.

Le Court du Jour

Il mâche très fort, le petit Kuchao, quand il mange. Il fait beaucoup de bruit et beaucoup d’éclaboussures. Ses camarades ne sont pas contents : il aime tellement son élastique ballon rouge le petit Kuchao qu’il ne le fait pas voler avec ceux des copains quand ils les lancent en l’air dans la cour de l’école. Mais ce n’est pas un problème pour lui, car il est content à la fin de la journée, quand il sort de sa poche un chewing gum et le mâche sans relâche sur le chemin du retour à la maison…

Masaki Okuda met en scène dans Kuchao (3′) une journée comme les autres dans la vie de ce petit garçon japonais. Dans ce film, la maîtrise de l’art de l’aquarelle donne un plaisir extrême au spectateur, tout en laissant la place à une animation qui mélange avec originalité plans larges et très gros plans. La narration et le découpage plan par plan sont rythmés par une cantine pour enfants dont les sonorités sont proches, elles aussi, des onomatopées liées à l’action de mâcher. Bref, si par hasard on tombe sur Kuchao, l’envie de chewing gum deviendra probablement irrésistible !

A relire : Clermont-Ferrand, jour 1


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

Derniers Chrysanthèmes

Derniers Chrysanthèmes

« Derniers chrysanthèmes » fait implicitement allusion à la floraison tardive dans son épanouissement qui se fane avec le temps selon un processus irréversible d’étiolement. La métaphore porte ici sur une communauté d’anciennes geishas qui ne sont plus dans “la fleur de l’âge”; ravivant leurs nostalgies dans le Tokyo désenchanté d’après-guerre. Aperçu…

A l’approche de l’automne

A l’approche de l’automne

« A l’approche de l’Automne » est une oeuvre singulière dans la production narusienne, l’échappée initiatique d’un jeune provincial obligé d’en découdre avec le monde cruel des adultes sur la toile de fond de l’urbanisation galopante de Tokyo. Inédit en version restaurée 4K.