Select Page

Carnet de bord du Festival du court métrage – Clermont Ferrand 2009

Article écrit par

Dernier jour du festival du court et soirée de clôture en bonus. Beaucoup d’applaudissements, beaucoup de prix. Un petit nouveau est arrivé cette année d’ailleurs, il s’agit du prix « Audi », décerné par la marque de voiture du même nom. Le lien entre Audi et le court métrage ? Le même qu’il pourrait y […]

Dernier jour du festival du court et soirée de clôture en bonus. Beaucoup d’applaudissements, beaucoup de prix. Un petit nouveau est arrivé cette année d’ailleurs, il s’agit du prix « Audi », décerné par la marque de voiture du même nom. Le lien entre Audi et le court métrage ? Le même qu’il pourrait y avoir entre un « savon-court » et l’annonceur Total sûrement. Comme quoi le festival de court métrage de Clermont Ferrand est lui aussi devenu une marque de fabrique fiable.

Le court du dernier jour

Autant finir en beauté donc, et pour cela on choisit la comédie musicale, qui a fait l’objet d’une rétrospective cette année à Clermont. Parmi la sélection, on remarque de loin West Bank Story (Etats-Unis, 2005, 21’) de Ari Sandel, remake du célèbre film tiré de la pièce de théâtre West Side Story (Jerome Robbins, Robert Wise, 1961), elle même remake de l’éternel Roméo et Juliette de Shakespeare.
Cette fois-ci on retrouve nos deux jeunes gens amoureux mais appartenant à des familles opposées… dans la bande de Gaza. Ainsi la jeune Palestinienne et le soldat israélien essaieront tant bien que mal de réunir leurs deux familles, chacune gérant de chaque côté un fast food de falafels : «Houmous Hut» à l’ouest, et «Casher King» à l’est. Séparés l’un de l’autre par un triste grillage, les bonnes résolutions des amoureux sont dures à avaler pour ces deux familles rivales.

West Bank Story traite avec humour une situation très délicate, et le résultat est tout simplement hilarant. Le point de vue est pertinent à tout moment et l’injection de comédie dans ce conflit crée un effet de loupe sur l’absurde et pénible situation que vivent depuis trop longtemps déjà les habitants de Gaza.

Ce film a gagné l’Oscar 2007 du Meilleur court métrage de fiction et non sans raison, West Bank Story est un film à voir. Absolumment.

Plus d’information pour les curieux du palmarès sur le site officiel du festival : www.clermont-filmfest.com

Festival du court métrage – Clermont Ferrand 2009 – Journée 0
Festival du court métrage – Clermont Ferrand 2009 – Journée 1
Festival du court métrage – Clermont Ferrand 2009 – Journée 2
Festival du court métrage – Clermont Ferrand 2009 – Journée 3
Festival du court métrage – Clermont Ferrand 2009 – Journée 4
Festival du court métrage – Clermont Ferrand 2009 – Journée 5
Festival du court métrage – Clermont Ferrand 2009 – Journée 6
Festival du court métrage – Clermont Ferrand 2009 – Journée 7

 


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

Derniers Chrysanthèmes

Derniers Chrysanthèmes

« Derniers chrysanthèmes » fait implicitement allusion à la floraison tardive dans son épanouissement qui se fane avec le temps selon un processus irréversible d’étiolement. La métaphore porte ici sur une communauté d’anciennes geishas qui ne sont plus dans “la fleur de l’âge”; ravivant leurs nostalgies dans le Tokyo désenchanté d’après-guerre. Aperçu…