Select Page

Acteur : Eitarô Shindô

La Vie de O-Haru, femme galante

Au XVIIeme siècle, dans un temple rempli de statues du Bhoudha dont l’une lui rapelle les traits de son premier amant, Oharu, vieille prostituée encore en activité, se remémore sa vie.

Read More

Les Amants crucifiés

Les Amants crucifiés est un mélodrame absolu dans lequel Mizoguchi semble nous crier le droit à la passion amoureuse…

Read More

L’Intendant Sansho (Sansho dayu)

Adapté d’une très vieille légende populaire japonaise, L’Intendant Sansho raconte, de premier abord, l’histoire d’une tragédie familiale. Mais il se comprend plus fondamentalement comme un film sur la quête de l’identité et la...

Read More

La Rue de la honte (Akasen chitai)

Le film débute par grand panoramique sur une ville moderne. Puis, sans enchaînement, la caméra nous montre une petite rue calme, de jour. Enfin, la même rue, la nuit. On comprend immédiatement qu’il s’agit de « la rue de la...

Read More

Une femme dont on parle (Uwasa no onna)

Réalisé en 1954, Une femme dont on parle ( Uwasa no onna) est peut-être le film le moins connu de la fin de carrière de Mizoguchi. Une femme dont on parle se révèle bien en dessous des Amants crucifiés, L’Intendant Sansho (entre...

Read More

Une Femme dont on parle

« Une femme dont on parle » est un petit bijou de splendeur formelle. Chantre de la femme opprimée, Mizoguchi s’insinue dans l’intimité de ces excommuniées que sont les geishas modernes ; accablées de plaisirs mais sevrées d’amour. En version restaurée.

Read More