Select Page

6ème Festival International du Film des Droits de l´Homme

Article écrit par

Les Droits de l´Homme ont leur festival. Après une session à Genève, Paris et le cinéma Action Christine (4, rue Christine 75006 Paris) accueilleront le 6ème Festival International du Film des Droits de l´Homme du 25 mars au 1er avril.

Ce festival permettra de découvrir plus d’une trentaine de documentaires rassemblés autour du thème des Droits de l’Homme. La plupart d’entre eux sont, pour l’occasion, présentés pour la première fois en France. Chaque continent sera représenté et tous les tons employés dans un seul et même but : dénoncer les manquements aux fondamentaux humains et défendre les Droits de l’Homme dans chaque pays du monde.
RESF : un réseau de résistances et Afrique dans la rue : la démocratie à Dakar ouvriront les festivités lors de la soirée d’ouverture du mardi 25 mars. Le festival se clôturera également en Afrique avec Chasseur de dictateurs, documentaire sur la traque de l’ancien chef d’Etat tchadien Hissène Habré. Entre ces deux moments forts, le Mexique, l’Irak, le Japon, Israël, les Etats-Unis, la Chine, Cuba etc…défileront sur le banc des accusés de l’Action Christine.

Durant cette semaine de projections militantes, de nombreux débats et rencontres ponctueront le temps et l’espace. Le dialogue pourra alors se nouer avec des réalisateurs venus des quatre coins du monde (Raymonde Provencher –Canada-, Hilla Medalia –Israël-, Christian Liffers –Allemagne-, Lucia Gaja –Mexique-, Beate Arnestad –Norvège- et bien d’autres encore) ainsi qu’avec des chercheurs, des responsables d’ONG…(Gille Bataillon, EHESS spécialiste de l’Amérique latine – Christian Vélot, CNRS spécialiste des OGM – Gérard Filoche, inspecteur du travail – le collectif Guatemala – Michel Roy, directeur du plaidoyer international du Secours Catholique…).

Les Droits de l’Homme sur le devant de la scène comme ce devrait être toujours le cas.


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

Palmarès Ciné 2020

Palmarès Ciné 2020

A l’aune d’une année 2020 très particulière, voici le palmarès cinématographique de notre rédaction – moins riche qu’à l’accoutumée, mais dans le contexte actuel il nous paraissait essentiel d’être au rendez-vous de ce bilan rituel.

L’Homme de Rio

L’Homme de Rio

La fantaisie de Philippe de Broca s'était exprimée sur ses premiers films dans une veine encore imprégnée de la Nouvelle Vague. Sans réellement s'inscrire dans le mouvement, sa manière de dynamiter la romance et le marivaudage classique (Les Jeux de l'Amour et Le...