Select Page

John Boorman

Article écrit par

A l´occasion de la réédition DVD du « Général », ce Coin du cinéphile est consacré à John Boorman.

John Boorman est le cinéaste de tous les possibles. Fasciné par les mythes, l’épopée et l’allégorie, il se plaît à transcender ses trois facettes en les confrontant au réel ou en exacerbant leur portée surnaturelle. Cela passe par une prise de risque maximale, Boorman ayant été un des réalisateurs les plus aventureux à être passé par les grands studios. Les partis pris les plus extrêmes et expérimentaux côtoient souvent les genres les plus populaires dans un équilibre ténu, qui causera autant de succès que d’échecs commerciaux cuisants.

Pour ce Coin du cinéphile, Lee Marvin (alter ego de Boorman dans ses premières œuvres) sera à l’honneur dans le hargneux et métaphysique Duel dans le Pacifique et le polar psychédélique Le Point de non retour. Mythologie, nature foisonnante et barbarie se mêleront dans Excalibur, Délivrance et La Forêt d’émeraude. Enfin nous reviendrons sur le mal aimé mais passionnant Zardoz, avant d’apprécier la veine ironique (et moins connue) du réalisateur avec l’excellent Tailor of Panama.

Bonne lecture, avant un prochain Coin du cinéphile consacré au teen movie US !

Réalisateur :


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi

Manhunter

Manhunter

La ressortie d’un classique du répertoire hollywoodien, avec ce thriller de Michael Mann, est un voyage nostalgique et immersif dans les années 1980