Select Page

DVD « Les Médicamenteurs »

Article écrit par

« L’indépendance totale d’un expert est le gage de son incompétence ». Une enquête efficace sur les secrets de l’exploitation commerciale de la vie des citoyens.

Depuis l’affaire du Mediator (qui n’en est qu’à ces débuts), l’opinion publique a su se forger une solide idée sur la façon dont l’industrie pharmaceutique privilégie le profit immédiat au détriment des possibles effets secondaires et surtout de l’utilité de leurs placebos. On s’aperçoit très vite que les dérives de notre système, liées à une insatiable soif de l’argent et de la réussite sans scrupule, se sont depuis bien longtemps fixées sur le marché de la vie et de la mort.

Les médicamenteurs soulève toute une suite de paradoxes et de révélations absolument renversantes, notamment sur le manque de logique et d’humanité animant les grandes têtes pensantes de l’industrie pharmaceutique. C’est d’ailleurs ce mot, « Industrie », qui pose le plus gros soucis, car qui dit industrie dit argent et volonté de profits.Tout est là pour s’indigner : manque de courage des politiques, qui ne veulent pas se mouiller, ont des intérêts à conserver ; l’emprise exercée par l’industrie pharmaceutique sur la communauté médicale ou encore les maladies inventées par les laboratoires pour vendre encore plus de médicaments. La plupart de ces placébos sont inutiles ou ont des effets secondaires, reconnus lors des tests, mais les laboratoires n’en ont cure et laissent les rapports sur la dangerosité des produits s’évaporer dans la nature. Cette d’enquête, sous forme de documentaire, explore, en allant saisir des informations ici et là, des images et des témoignages qui nous invitent à visiter les coulisses d’un système pyramidal d’une complexité inouïe, où l’on se perd quelque peu tout en saisissant l’essentiel.

Outre les intervenants du documentaire, plusieurs petites séquences animées enchérissent le propos des auteurs. La mise en image est illustrée sous la forme d’une modélisation de bonshommes en gélule, évoluant dans une ville construite avec des centaines de boîtes et d’emballages de médicaments. Les idées sont pertinentes, mais la mise en scène manque cruellement de relief et d’ambition. Les éclairages auraient pu être plus stylisés ou alors le recours à des initiatives techniques à la Michel Gondry aurait pu parer les lacunes des animations et autres petits clips. On sent bien que l’intérêt principal des auteurs tient avant tout à attaquer cette gigantesque machine à guérir pour faire du fric qu’est, selon ses auteurs et preuves à l’appuis, l’industrie pharmaceutique.

Finalement, Les médicamentateurs est avant tout un complément d’informations intéressant, invitant à creuser davantage le sujet, suivre avec intérêt l’actualité liée à l’industrie du médicament.


Partager:

Twitter Facebook

Lire aussi