Select Page

Auteur : Jean-Max Méjean

Chaque jour est une fête (Every Day is a Holiday)

Trois femmes figées dans un contexte social et politique très tendu, où rien ne bouge, par peur d’une catastrophe, vont être confrontées à leurs rêves et à leurs illusions. Belle illustration du Liban actuel, film courageux et militant.

Read More

Liberté

Deux ans de travail, un scénario en langue rom, des acteurs venus directement de Transylvanie, des roulottes et des costumes inspirés des années 40 pour un film sympathique mais qui manque un peu de souffle « dyonisiaque ».

Read More

Huit fois debout

« Huit fois debout » est d’abord, et avant tout, un titre volontariste… Étrange premier film, qui pourrait être, aussi bien, une histoire d´amour qu´un amer constat social.

Read More

Domaine

Deux êtres sur le fil du rasoir pour illustrer notre solitude métaphysique au sein d’un cosmos qui ne peut pas grand-chose pour nous. Un premier film puissant avec une Béatrice Dalle formidable.

Read More

Jamais sans toi

Manque au moins un ingrédient pour faire de ce film une oeuvre sulfureuse : un soupçon de sel. Dommage, car le cinéaste tenait là un sujet brûlant…

Read More

Voyage secret

Un bon film qui fait agréablement « psy psy » partout, sans prise de tête et sans prétention.

Read More

Le premier qui l’a dit

Le cinéma transalpin va mieux, beaucoup mieux. Ferzan Ozpetek revient avec une comédie à l´italienne qui va sans doute faire date, peut-être même devenir culte au moins dans les milieux homosexuels.

Read More

D’Amour et d’eau fraîche

Frais comme son titre, ensoleillé et ténébreux à la fois, « D’amour et d’eau fraîche » est bien plus qu’un énième film sur le chômage des jeunes.

Read More

Cargo

Dédié à tous les marins pris en otage par des pirates des mers, « Cargo » permet toutefois de se faire une idée de la vie sur ces tas de ferraille plus ou moins flottants, la rapacité des armateurs et la corruption de la police.

Read More

Rouge comme le ciel

En nous éclairant sur l’enfance du plus grand ingénieur du son du cinéma italien, ce film réussit l’exploit de nous émouvoir en transformant un handicap en don artistique et propose, mine de rien, des pistes pour comprendre le monde.

Read More

Vous allez rencontrer un bel et sombre inconnu

Woody Allen revient nous tendre son miroir à peine déformant et cette propension à rire de ses contemporains et de lui-même est déjà un atout considérable qu´on ne retrouve jamais dans nos petites comédies à la française formatées et commerciales.

Read More

Les Nuits de Sister Welsh

Avec ses décors soignés de mers déchaînées, de falaises profondes et de ciels en flammes, évoquant « Les Hauts de Hurlevent » et l´imaginaire romantico-gothique anglo-saxon, ce film inclassable, mais pas déplaisant, aura toutefois du mal à trouver son public, sauf ceux qui aiment un cinéma qui dérange.

Read More

Réfractaire

« Réfractaire » veut apporter une forme de réponse à la question que tout un chacun s´est un jour posée, ou se posera : << Qu´aurais-je fait à leur place ? >>. Nicolas Steil propose ici une illustration de la théorie sartrienne de l´engagement.

Read More

A Casa de Alice

Alice, la quarantaine, est manucure dans un salon de beauté. Elle vit dans la banlieue de Sao Paulo et partage un appartement avec sa mère Dona Jacira, son mari Lindomar, chauffeur de taxi, et ses trois fils, Lucas, Edinho, et Junior…

Read More

Falafel

Un premier long métrage, une réussite totale. Michel Kammoun a toujours rêvé de faire du cinéma et son film en est la preuve. En même pas une heure et demie, caméra au poing, il nous livre un portrait désenchanté d’une certaine jeunesse libanaise.

Read More

L’Assaillant (El Asaltante)

On ne sait pas où va cet homme, qui semble préoccupé, mais qui pourrait aussi bien faire quelques démarches agaçantes ou stressantes. À Buenos Aires, mais ça pourrait être dans n´importe quelle grande ville du monde.

Read More

Killer of sheep

Film culte, classé par la Librairie du Congrès parmi les meilleurs films du monde, et par la Critique américaine comme l´un des 50 les plus importants, récompensé au festival de Berlin en 1981, « Killer of sheep » sort en France (fin septembre 2008) simultanément en salle et en DVD.

Read More

La Danse de l’enchanteresse

Par une série de plans desquels se dégagent de belles images de danse, notamment celles qui, curieusement, cadrent les pieds et leurs reflets sur le sol, cette « Danse de l´enchanteresse » provoque toutefois une sorte d´hypnose sur le spectateur.

Read More

Un Conte d’été polonais

Après le succès de son premier film « Squint your eyes », Andrzej Jakimowski signe son deuxième long métrage avec « Un conte d´été polonais », déjà reçu avec enthousiasme par le public et la critique internationale.

Read More

Comme une étoile dans la nuit

Si d´habitude les films de famille faits en famille peuvent quelque peu horripiler, parce que tout le cinéma français semble fonctionner de la sorte, ce n´est pas le cas ici, même si les familles Stévenin et Féret sont réunies presque au grand complet avec leurs amis devant et derrière la caméra.

Read More

Bienvenue à Bataville

Tomas Bata pensait que la plupart des gens n´avaient pas trouvé chaussures à leur pied, ou étaient trop pauvres pour s´en acheter…

Read More

Les Plages d’Agnès

Vous avez dit Vague ? Comme c´est bizarre, dans ce film qui parle des plages d´Agnès, de celles qui nous changent des plages du Débarquement et nous enchantent. C´est vrai maintenant, on peut le dire, le proclamer, Agnès Varda a raison quand elle dit : << J´habite le cinéma >>. Nous aussi du coup, et grâce à elle.

Read More

Dollhouse

En adaptant pour la télévision sa mise en scène de « Maison de poupée » d´Henrik Ibsen, qui a connu un vif succès à Paris au festival d´automne 2008, Lee Breuer, fondateur de Mabou Mines et qui a un temps travaillé à New-York avec Beckett, fait sensation car son film dérange.

Read More

L´idiot

Né à Moscou (ceci a peut-être de l´importance), Pierre Léon est critique à la revue « Trafic » créée par Serge Daney et Jean-Claude Biette en 1991. Mais il est aussi réalisateur de films, dans la lignée des critiques qui, après avoir fait les beaux jours des « Cahiers du cinéma », devinrent cinéastes.

Read More

My Brother’s Wedding

Avec ce film réalisé en 1983 et encore inédit en France, Charles Burnett poursuit en couleur son analyse de la société, de manière prémonitoire et parfaitement réaliste.

Read More

Chéri

<< Pov´chéri ! >>, serait-on tenté de se dire en sortant de la salle, tellement Stephen Frears semble avoir, une fois n´est pas coutume, raté son coup.

Read More

L’Herbe du rat

Que deviennent nos organes quand nous ne sommes plus, semble demander le réalisateur à la manière d’un Bataille des Tristes Tropiques.

Read More

Scoop

La France est un drôle de pays qui brûle ses idoles après les avoir adorées. Il en va ainsi pour ce pauvre Woody Allen qui, encensé d´une manière plus qu´exagérée par tous les médias au moment de la sortie de Tout le monde dit I...

Read More

El Cielo dividido

Un certain cinéma qui peut dire merci entre autres à Pedro Almodovar qui semble avoir libéré d´une...

Read More

Muksin

Yasmin Ahmad, parvient à dresser aussi un portrait de son pays, à forte tendance musulmane, sans porter de jugement et toujours en demi-teinte, s’intéressant surtout à ses deux jeunes protagonistes, magnifiquement mis en scène dans leur candeur, leur humanité et leur tendres liens.

Read More

Dans la vie

En choisissant de filmer en grande partie des femmes, Philippe Faucon prend le parti de la paix et de l´antiracisme.

Read More

Crimes à Oxford (Oxford Murders)

Mais qu´attendre du réalisateur qui commit il y a peu le triste Crime farpait, pastiche frêle du déjà faisandé Almodovar, signe que le cinéma espagnol n´est pas en meilleure forme que le français ?

Read More

La Maison jaune

Film d’amour et de solidarité, La maison jaune est une déclaration de flamme à l’Algérie, à la vie, à l’espérance.

Read More

Opera Jawa

Basé sur le Râmâyana, texte fondamental de l’hindouisme, Opera Jawa se présente aussi comme...

Read More

Whatever Lola Wants

Comme on pourra aimer ce film qui, pour une fois, ne parle ni du terrorisme arabe, ni de la violence de la religion, mais juste de la beauté d´une partie de sa culture, la danse du ventre.

Read More

In memoria di me

Que doit-on faire en mémoire de Christ ? La question, et quelle question !, est posée en période post-pascale et je me sens bien infichu d’y répondre aujourd’hui. Et surtout pas après avoir vu ce très beau, mais...

Read More

Home

Avec ce film en forme de portrait de l´adolescence, Fien Troch décrit aussi la folie des adultes.

Read More